Fanfictions françaises sur les groupes d'idoles coréennes en vogue.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Enlèvement | Chapitre I

Aller en bas 
AuteurMessage
Shu
Admin
avatar

Messages : 152
Date d'inscription : 29/03/2010
Age : 36
Localisation : Belgique

MessageSujet: Enlèvement | Chapitre I   Dim 23 Mai - 18:27

J'inaugure la section du groupe ! (d'ailleurs j'inaugure trop souvent les sections, m'semble... xD)

Ma première histoire sur Mblaq !

J'vous en dis pas plus, lisez ! XD

C'est du Shu's style ! XD

Ils s'étaient disputés. Joon avait hurlé sur son leader et celui-ci l'avait plaqué contre le mur, furieux, les larmes aux yeux, en lui gueulant qu'il se foutait royalement du nombre de lettres qu'il reçevait tous les jours. Qu'il s'en tapait éperdument de ne pas en avoir même le quart, que sa popularité n'avait rien à voir dans l'histoire.
Et lui avait avoué qu'il crevait de jalousie parce qu'il avait des déclarations d'amour de fans masculins...
Après cet aveu, il l'avait lâché et s'était enfermé dans sa chambre jusqu'au soir.

L'acteur était resté sur place, choqué, d'abord par la réaction violente de son ami qui habituellement avait la vigueur d'un mollusque après un marrathon, ensuite par ce qu'il lui avait avoué.

Depuis ce jour, les deux jeunes hommes ne s'adressaient la parole que par obligation : lors des shows, des émissions ou quand leur boss venait leur rendre visite. Ils camoufflaient leur malaise. Ils ne voulaient pas inquiéter leur Hyung qui avait déjà bien assez à faire de son côté.

Mais une fois seuls dans l'appartement ou dans la camionnette, , ils devenaient silencieux et faisaient comme si l'autre n'existait pas.

Et l'ambiance ne s'était pas amélioré un mois après leur engueulade. Elle s'était même empirée. Ils avaient cessés toutes leurs activités. Tous attendaient que l'on vienne leur annoncer que SeungHo était envie, sain et sauf.

Un soir, alors qu'ils revenaient d'une séance de photo pour un magasine, le leader s'était fait agressé et enlevé par deux gars tout de noir vêtu. Les garçons n'avaient pas eu le temps d'intervenir, le van avait disparu au coin de la rue, le chanteur séquestré par les deux inconnus.
Aussitôt, ils avaient appelés la police et les recherches avaient été lancées.

Mais deux semaines s'étaient écoulées et ils n'avaient aucune nouvelle. Ils ne savaient absolument rien.

--

Les familles étaient inquiètes, elles refusaient désormais que leurs enfants restent seuls, elles insistaient pour qu'ils reviennent, mais les enquêteurs avaient estimés qu'il était préférable qu'ils disparaissent de la nature quelques temps. C'était peut-être trop dangereux pour eux et pour elles, s'ils retournaient à la maison.
Ils avaient alors pris leurs affaires et emménagés dans une maison situé à l'extérieur de la ville, seulement connue du chef de police.

Enfermés eux aussi, ils ne faisaient plus rien de leurs journées, si ce n'est attendre qu'on vienne leur annoncer que SeungHo avait été retrouvé et qu'il les attendait avec impatience.

Ils allaient devenir dingue. L'attente était longue, trop longue, et douloureuse. Chaque minute qui passait était une torture. Chaque seconde qui défilait serrait toujours un peu plus leur coeur.
Ils ne pouvaient s'empêcher de regarder la porte d'entrée, ils s'imaginaient que celle-ci allait s'ouvrir sur un jeune homme au teint blafard, aux cernes qui le rendait mystérieux, au sourire timide et à la démarche d'un vieillard se promenant au marché le dimanche matin. Mais malheureusement pour eux, elle restait fermée.
Quand ils ne la regardait pas, ils restaient collés aux fenêtres, s'attendant à voir une camionnette noire avec les initiales de leur boite ou la voiture privée de Bi Rain, de laquelle sortira leur boss et leur leader.
Mais encore une fois, il n'y avait personne, la pelouse devant chez eux restait intact, alors qu'ils mourraient d'envie qu'elle se fasse piétiner par les pas de leur ami...

C'était insupportable. Ils ne savaient pas combien de temps ils allait rester ici. Ce qu'ils allaient apprendre.

Ils en faisaient des cauchemars. Pratiquement toutes les nuits. Ils se réveillaient, en pleurs.

Mir, généralement, se levait et allait se réfugier dans les bras de Joon pour s'endormir auprès de lui, fatigué d'avoir sangloté.
Le jeune hollywoodien l'acceptait à chaque fois sans broncher, jouant son rôle de grand frère à la perfection. De tous, le maknae devait être le plus touché par cette histoire. Il était le petit bébé de la bande, surprotégé par ses ainés, et savoir que leur “papa” n'était plus là, le détruisait petit à petit.
L'enjoué qu'il était, l'énergique, celui qui sautait partout et hurlait à tout va, avait disparu. Et tous voulaient récupérer leur “Miru” qu'ils connaissaient. Mais pour cela, il fallait que SeungHo revienne lui aussi...

Sinon, ce n'était pas un seul ami qu'ils allaient perdre, mais deux.

Thunder n'était pas quelqu'un d'expressif. Il gardait tout pour lui. Mais malgré tout, on pouvait l'entendre pleurer dans sa chambre tous les soirs, priant tous les Dieux pour que leur leader revienne sain et sauf.
GO, lorsqu'il n'était pas avec les autres, s'isolait et écrivait. Il écrivait des paroles de chansons, ce qu'il faisait de ses journées, ce qu'il ferait plus tard quand SeungHo serait là... Il tenait un petit journal intime pour ne pas sombrer dans la déprime.

Son binôme lui manquait terriblement...

Quant à Joon, il était en colère contre lui-même, contre le leader, contre ceux qui avaient osé le toucher.
Il s'en voulait de ne pas avoir réagis lors de leur dispute. De ne pas l'avoir pris dans ses bras pour lui dire qu'il n'avait pas à s'inquiéter, que ses fans masculins n'étaient rien comparer à lui, qu'il s'en moquait, que seul lui comptait à ses yeux.
Mais au lieu de cela, vexé de s'être fait hurler dessus et secoué comme un prunier, il lui avait tiré la gueule. Ol le regrettait de toute son âme maintenant...
Et il détestait son ami parce qu'il ne s'était pas excusé en premier, parce qu'il avait un caractère de merde et qu'il le rendait si malheureux...

Et il avait une haine profonde pour ceux qui l'avait enlevé. Il s'était juré que s'il tombait dessus, ou que le prochain qui osait dire ou faire du mal à l'un d'eux allait constaté qu'il pouvait être aussi dangereux qu'un Ninja Assassin.

--

Un mois et demi venait de passé, et toujours aucune nouvelle. Les recherches continuaient nuit et jour, non-stop, jusqu'au-delà des frontières. SeungHo était recherché dans tous les pays du monde.

Les familles sombraient petit à petit, car tant qu'il n'était pas retrouvé, les garçons ne pouvaient pas refaire surface. Ils devaient continuer à jouer les “morts”. Ils devaient se faire oublier.

Le groupe aussi allait de plus en plus mal. Ils étaient coupés du monde. Sans téléphone, sans moyen de communication vers l'extérieur. Ils devaient attendre que quelqu'un vienne leur donner des nouvelles. Et personne n'était venu encore.

“J'en ai marre...” soupira Joon en se décollant de la fenêtre.
Il se dirigea vers la petite cuisine, ouvrit le frigo et pris une bouteille d'eau. D'une traite, il la vida et la jeta dans la poubelle.
Il avait encore passé des heures à regarder si une voiture allait arriver enfin... mais la rue avait été déserte toute la journée.

Il alla s'affaler ensuite dans le canapé, aux côtés d'un maknae endormi, et sursauta quand la lumière s'éteignit soudainement, les plongeant dans le noir total.

“Que personne ne bouge, je vais remettre le courant.” dit-il en se levant.

Lentement, les mains tendues, il se dirigea vers sa chambre. Bizarrement, le compteur se trouvait dans cette pièce.

Cependant, un petit bruit, comme un craquement, se fit entendre et Joon s'arrêta. Il provenait des chambres.

Et les autres étaient dans le salon.

Il fronça les sourcils. Ce n'était pas normal. Il y avait quelqu'un dans leur maison. Une personne qui n'avait pas le droit de s'y trouver et qui s'était incrusté par les fenêtres sans aucun doute.

Il recula lentement, au taquet, prêt à se défendre si on lui tombait dessus. Il ne disait rien, se concentrant sur les bruits, essayant de ne pas faire attention aux voix de ses amis derrière.

De retour dans le salon, les garçons se demandèrent pourquoi il était revenu lui, et pas la lumière.

“Réveillez Mir et restez près du canapé.” dit-il d'une voix grave, les yeux fixé sur un point qu'il semblait voir bouger devant lui.

“Quoi ?” s'affola Thunder.

“Bougez-vous !” répondit-il plus durement, se préparant à recevoir un coup, car l'autre avait disparu de son champs de vision.

Et il esquiva alors quelque chose brillant, qu'il supposa être une lame. Il se retourna aussitôt, attrapa les deux cloches qui n'avaient pas bouger et les balança dans le divan.

La belle au bois dormait rousse se réveilla en poussa un hurlement d'ours : Son ventre était entré en contact avec un coude et son service trois pièces venait d'être brisé en petits morceaux par un genou.

Il éjecta les deux masses sur le tapis et se leva. Il s'apprêtait à les assommer à coups de coussin lorsqu'il senti un coup dans le dos et valsa en avant, s'étalant sur ses deux amis toujours applatit parterre.

“T'es où, sale bâtard ?!” cracha Joon, ne sachant plus où regarder.

Les garçons étaient maintenant debout, dos à dos.

“On fait quoi ?!” paniqua Mir, ne comprenant qu'à moitié ce qu'il se passait.

Une chaise vola d'un côté et l'hollywoodien bascula en arrière, la lèvre inférieure éclatée. Il tituba et se raccrocha au divan. Mauvais. La bouche en sang.

“Joon !” s'écria GO en se précipitant vers lui avant de se faire arrêter par Thunder qui avait vu une masse bouger vers eux.

“Toi, tu viens par ici !” grogna l'acteur en attrapant l'étranger par le dos.

Il le fit voler sur la table à manger, qui se brisa sous son poids, et se jeta ensuite sur lui avec la ferme intention de lui faire ravaler son bulletin de naissance.

A califourchon sur son agresseur, il fit pleuvoir ses poings sur son visage, tachant le sol de quelques gouttes de sang. Joon ne s'arrêtait plus, il le frappait, la rage ayant totalement pris possession de son corps.

L'inconnu ne bougeait plus, était-il mort ? Inconscient ? Il ne savait pas et s'en foutait, il continuait d'ecraser ses jointures sur les pommettes, le nez et les arcades de cette enflure qui avait osé le toucher, qui était entrer chez eux sans y avoir été invité..

“Stop !” hurla GO en attrapant les poignets de Joon.

“C'est bon, il a eu sa dose...” dit doucement Mir en relevant le jeune homme.

Joon avait la mâchoire serrée. Il voulait encore cogner dessus.

“Va te laver les mains.” lui ordonna gentiment le maknae en le poussant vers la cuisine.

Il obtempéra sans un mot.

Le plus grand des trois s'agennouilla sur le corps et entreprit de vérifier s'il était toujours en vie – et c'était le cas - avant de lui retirer sa cagoule et de fouiller après une pièce d'identité.

“Il a un téléphone !” s'exclama-t-il juste avant de se le faire arracher des mains par Mir.

“On va appeler la police !” dit celui-ci en composant le numéro.

Joon, les mains propres et sèchent, mais la bouche pétée et l'air assassin, lui taxa le portable.

“On doit appeler monsieur Kim Youngwan et non les flics. Préparez vos affaires rapidement. Je suppose qu'on va encore bouger...” expliqua-t-il en examinant le répertoire, vide, de l'appareil.

“J'sais pas pour vous, mais moi j'ose plus vraiment aller dans ma chambre...” fit Mir d'une petite voix en regardant lesdites chambres d'un oeil inquiet.

Le comédien passa devant lui et disparu dans le petit couloir qui menait à elles. Il vérifia chaque pièce, s'assurant de bien verrouiller les fenêtres et les appela.

“Grouillez-vous.” dit-il avant d'entrer dans la sienne et d'y préparer son sac.

--

Dix minutes plus tard, tout le monde était de nouveau dans le salon, prêt à partir. Joon était agenouillé auprès du corps et observait l'inconscient.

“T'es qui, hein ? Pourquoi t'es venu nous faire chier ? Pourquoi nous ? J'suis sûr que t'as un rapport avec la disparission de SeungHo, pourriture...” murmura-t-il avant de lui mettre une petite claque et de se relever.

Il sentit le bas de son pantalon s'étirer. Le jeune homme l'avait agrippé.

“Tiens donc, t'es de retour parmi nous ?”

L'autre ne répondit rien, se contentant de le regarder fixement dans les yeux.

“Appelle monsieur Kim et dis-lui de se ramener. Dis-lui aussi qu'on a quelqu'un pour lui.” ordonna l'hollywoodien en balançant le téléphone à GO qui le receptionna facilement.

Il se retourna ensuite, s'agenouilla, attrapa le col du garçon et le souleva. La haine se répendait peu à peu dans ses veines.

“Où est SeungHo ?” demanda-t-il.

“Tss... J'préfère encore crever plutôt que de te dire où cet enfoiré se trouve.”

Il souriait.

“Yah ! Tu vas morfler !” hurla Joon, abattant son poing sur la joue du blessé.

Thunder l'attrapa par les aisselles et l'éloigna. S'il n'intervenait pas, il allait le tuer sur le sol de la cuisine.

“Aha... J'espère pour tes potes et toi que ton gars va se ramener vite fait, car ils vont arrivés dans très peu de temps...” dit-il.

Il sorti lentement, en tremblant, de sa poche, un petit boitier avec un écran sur lequel un point vert clignotait.

Les garçons se lancèrent un regard inquiet.

“Fuck !” cracha Joon en se jetant sur lui.

Le plus grand ne put le retenir, il avait beaucoup trop de force pour lui. De plus, avec ce qu'il venait de leur montrer, il méritait bien une petite raclée.

“Ah ! On a un problème, dépêchez-vous de venir !” fit la voix du maknae.

GO n'avait pas eu le temps de commencer sa phrase lorsqu'il avait entendu le policier parler que Mira lui avait reprit le téléphone des mains.

Le roux raccrocha ensuite.

“Ils arrivent !” annonça-t-il en prenant ses affaires et en se dirigeant vers la porte d'entrée, suivit des autres.

“De toute manière, on vous retrouvera. Cachez-vous autant que vous le voulez, on vous aura tous, vous et tous les autres, jusqu'au dernier...” marmonna l'autre, ayant de plus en plus de mal à parler.

Sa bouche enflait.

Joon mourrait d'envie de lui écraser sa sale têtre contre le carrelage, de le piétiner à pieds joints, de lui pisser dessus même ! Mais il ne pouvait pas. Il ne voulait pas aller en taule, déjà, ensuite, ce sale con permettrait peut-être de faire avancer l'enquête... il savait des choses sur l'enlèvement de SeungHo, c'était certain.

Plusieurs voitures s'arrêtèrent soudainement devant la maison. Etait-ce la police ou les renforts dont parlait le jeune homme qui ressemblait plus à une loque humaine désormais ?

Le temps semblait s'être arrêté, tout le monde attendait de savoir qui était arrivé en premier.

Des pas se firent entendre dans le couloir. Les garçons s'éloignèrent de la porte.

Il eu un soupire de soulagement lorsqu'ils entendirent une clé s'introduire dans la serrure. Ils savaient qu'il s'agissait de leur homme.

Au même moment, le téléphone sonna et Mir décrocha aussitôt, par automatisme.

“Mhhh... Je vois.”

Le maknae fronça les sourcils. Il n'avait pas eu le temps de dire quoi que ce soit que l'autre avait déjà cloturé la discussion. Il entendit ensuite quelques bruits confus avant d'entendre de nouveau la voix grave de l'homme.

“Dis bonjour à ton ami...” dit l'interlocuteur en rigolant.

Le téléphone émit encore du bruit et il pu entendre la voix lente et fatiguée de SeungHo.

Mir craqua. Il éclata en pleurs en poussant un “Hyung ! SeungHo !” avant de se faire arracher le portable des mains.

“SEUNGHO !” hurla Joon à son tour.

Il ne reçut qu'un faible “Pardon” de la part de son ami.

“Où es-tu ? Qu'est-ce qu'ils te fo...”

L'appareil disparu de ses doigts et attérri dans celles de l'inspecteur.

“Peut-on savoir à qui avons-nous à faire, au moins ? Ou ce que vous voulez peut-être ?” fit le grand homme aux épaules larges et aux grosses lunettes épaisses.

Dans les bras de Thunder, Mir pleurait et tremblait. Il était à la fois heureux d'avoir entendu son ami, de le savoir en vie, mais il avait mal parce qu'il savait aussi qu'il n'était pas bien, qu'il était peut-être blessé...
Le plus grand le serrait, fermant les yeux pour ne pas se mettre à pleurer à son tour.

GO avait la main posée sur l'épaule de Joon qui ne retenait plus ses larmes. SeungHo était en vie. Lui-même avait du mal à ne pas craquer.

C'était un soulagement. La première bonne nouvelle depuis deux mois, depuis sa disparission.

“Nous ne sommes personnes. Mais nous voulons une chose. Une seule. La mort de toutes les idoles.” fit la voix grave avant de raccrocher.

Le policier grogna et rangea le téléphone dans sa poche. Il fallait qu'il le garde, c'était une preuve premièrement, et bien qu'il se doutait qu'ils ne rappeleraient plus sur ce numéro, il préférait l'avoir sous la main au cas où...

Il ordonna ensuite à ses hommes de s'occuper du blessé et se tourna vers les garçons encore sous le choc.

“Un van vous attend. Dépêchez-vous.” dit-il en les poussant dans le couloir.

Silencieusement, exceptés quelques reniflements de la part de Mir, ils montèrent dans le véhicule et celui-ci démarra.
Pendant plus d'une heure ils roulèrent, passant par toutes les petites rues qu'ils pouvaient. C'était l'opération habituelle lorsqu'il s'agissait de conduire quelqu'un dans un lieu secret. Il fallait toujours faire le plus de détour possible au cas où ils étaient suivis.

Finalement, ils arrivèrent devant un bâtiment appartenant au service spécial de la police.

“Ce n'est pas aussi confortable qu'un hotel de luxe ou que votre lit douillet de chez vous, mais au moins ici, vous ne risquerez pas de vous faire de nouveau agresser.” expliqua le chauffeur en les faisant sortir de la camionnette.

L'idée avait été lancée depuis le début, mais ils avaient refusés, se disant que ce n'était pas endroit pour des jeunes. Mais comme les choses tournaient au vinaigre, c'était la meilleure solution...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fanfictionsfrancaise.forumactif.com
ame no tsuki 74

avatar

Messages : 156
Date d'inscription : 23/05/2010
Age : 23

MessageSujet: Re: Enlèvement | Chapitre I   Dim 23 Mai - 22:06

Merci pour toutes ces fanfic' géniales dont tu nous fais part! Smile
C'est bien une fanfic' de ta patte^^ De l'angoisse, du suspense, un peu de violence, un peu de romantisme et juste assez de sadisme lol!
Joon est assez effrayant affraid , Mir est trop choupi (un peu trop XD?!), Thunder...je dirais...protecteur??? En fait, j'imagine bien un thunderXmir en parrallèle Laughing Et puis GO sérieux, parfait dans son style.
Pour la suite, moi je vois bien un flic dans tout ça^^ Pareil, ça sent l'intuition foireuse mais bon^^
Suite Suite Suite SUITEE!!
Prend ton temps T'inquiètes^^
AH! Au fait^^ Je sais que ça n'a aucun rapport mais tu en es où pour ta fanfic sur 2PM avec des Zombies (POWAA^^)???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kawamiya

avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 28/04/2010

MessageSujet: Re: Enlèvement | Chapitre I   Dim 23 Mai - 22:42

wahou \o/. Bon j'avoue ne pas autant accrocher qu'à celles des 2Pms, mais j'aime bien Surprised. Je vois bien joon le regard mauvais pisser sur la gueule du type (eeeeuh?). Sinon mir est parfait o/. G.O idem.
Mais bon toi on te lâche pas dans les rues de Séoul avec des idols dans le coin... tu risques de les torturer... j'ai peur pour elles. Je paris aussi sur les policiers... bref *crevée écrit peu*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miya

avatar

Messages : 149
Date d'inscription : 09/05/2010
Age : 22
Localisation : Dans la maison de Jonghyun

MessageSujet: Re: Enlèvement | Chapitre I   Dim 6 Juin - 18:21

NYAAAH j'aiime ♥️
J'aime, parce que Mir est toput doux et Joon, c'est un colérique dans cette fanfic'. Et tqu'il le laisse dormir avec lui et tout... J'aime aussi quand Joon craque *sort*.
J'espere qu'il y a une suite x)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jenniferlopezdu42.skyrock.com/
Ash

avatar

Messages : 18
Date d'inscription : 27/04/2010
Age : 26
Localisation : Sud

MessageSujet: Re: Enlèvement | Chapitre I   Mer 9 Juin - 15:01

OH YEAH~

Je lis ça dans la soirée et j'éditerais plus tard (j'suis en pleine période de bachotage, alors bon...)

EDIT //

Very Happy !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
En fait, je ne sais pas quoi dire… C’est juste que…
A quand la suite ^^ ?

Citation :
Il tenait un petit journal intime pour ne pas sombrer dans la déprime.

Son binôme lui manquait terriblement…
SOMBRER ? SOMBRER ??? Ça veut dire quoi ça >.< ?!!!
Nan, franchement, je me suis imaginée qu’il déprimerait en compagnie de stupéfiants, oui, les substances illicites en tout genre… oh, le bad boy qu’il aurait été m’aurait plu… >.< ! Mais c’est TA fanfic et t’en fais ce que tu veux. En tout cas, quand j’ai lu la phrase suivante, je me suis dit qu’il doit avoir le cœur déchiré… mais contrairement à Mir, il retient ses larmes – ce n’est qu’une impression que j’ai, peut-être…

Ah non, mais vraiment quoi… j’ai lu beaucoup de fanfictions sur l’enlèvement d’une idol ou de plusieurs, mais alors celle là ! Au moins, il n’y a pas dix personnages dont cinq inventés par l’auteur – et tant mieux, parce que les lecteurs, ou moi… s’y perdraient. Puis dès le début d’ailleurs – enfin, juste après l’enlèvement – les personnages sur lesquels on se focalise sont toujours les MBLAQ et ça, c’est bien. Parce que dans celles que j’ai lues, ça partait dans un délire total ou les idols devenaient carrément des personnages secondaires…
Puis ils sont attachants là, les MBLAQ, sérieusement. Même Joon qui est aussi agressif, aussi envahi par la colère – et je pense que derrière cette colère il y a beaucoup de souffrance – est le personnage que je préfère (pour le moment). Ouais, c’est vrai que Mir est trop chou (il me donne envie de le consoler…), G.O. est ce gars qui s’isole…, Thunder le protecteur… enfin, personnellement, j’ai toujours eu une préférence pour les colérique (ce qui est étrange, peut-être… ou pas :p).
Peut-être, le petit hic de cette histoire, c’est que l’enlèvement de Seung Ho s’est passé tellement vite, trop vite. J’aurais aimé plus de détails. Mais cela n’empêche pas que l’histoire reste compréhensible – et c’est le plus important.

Bonne continuation !
Et vivement la suite !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shu
Admin
avatar

Messages : 152
Date d'inscription : 29/03/2010
Age : 36
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Enlèvement | Chapitre I   Lun 26 Sep - 9:47

Ce n'est que le premier chapitre. Je fonctionne toujours de cette façon : je ne raconte pas directement le pourquoi du comment. Donc, dans les prochains vous en saurez plus sur l'enlèvement de Seungho, sinon ça aurait fait trop d'informations en si peu de temps... Et ainsi, je peux m'occuper du leader dans un chapitre plus particulier que faire un chapitre de trois mètres de long pour parler de tout le monde. Cela garde le suspens, non ? ;p

Pour les autres, je les façonne d'après ce que j'ai retenu d'eux en regardant les émissions et shows, mais il s'est passé du temps depuis ce chapitre et je pense que leurs caractères devraient changer dans les chapitres, seulement pour le bien de la compréhension de tous, je garderais la même trame.

C'est la première fois que je bosse sur eux, donc bon, des erreurs y en aura sûrement dans leurs caractères (même si je suis convaincue qu'il y aurai TOUJOURS un hic à ce niveau puisqu'on ne les connait pas personnellement).

Merci à vous !

J'vais corriger les quelques fautes horribles que j'ai repéré en relisant ça tout à l'heure et je vous poste la suite. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fanfictionsfrancaise.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Enlèvement | Chapitre I   

Revenir en haut Aller en bas
 
Enlèvement | Chapitre I
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Spoil Bleach chapitre 274
» Bleach - Chapitre 322 BKT
» Bleach - Chapitre 423
» Chapitre 511
» One Piece Chapitre 535 :

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Fanfictions :: Mblaq-
Sauter vers: