Fanfictions françaises sur les groupes d'idoles coréennes en vogue.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Traumatisme un jour, traumatisme toujours

Aller en bas 
AuteurMessage
Shu
Admin
avatar

Messages : 152
Date d'inscription : 29/03/2010
Age : 35
Localisation : Belgique

MessageSujet: Traumatisme un jour, traumatisme toujours   Lun 29 Mar - 15:34

Titre: Traumatisme un jour, traumatisme toujours
Rating: Aucun, tout public, sauf les couillons qui ont peur des fantômes ? XD
Couple: KhunYoung
Genre: Angoisse légère
Résumé: Wooyoung est aux prises avec un phénomène qu'il ne peut expliquer.
Disclamer:Les faits sont réels et m'appartiennent, y a juste les gars qui ne sont malheureusement pas à moi
Notes de l'auteur: Comme je l'ai dit plus haut, tout est vrai, bien évidemment, le couple, l'histoire d'amour, est inventé.

Voilà, à vous de lire maintenant !


Il était tard, et bien qu'il aurait aimé rester encore un peu, tendrement blotti dans les bras de son prince thaïlandais, Wooyoung mis sa veste et s'en alla.
Il était quatre heures du matin et il avait cours le lendemain - autant dire qu'il allait morfler - mais il s'en fichait, si c'était à recommencer, il le ferait de nouveau. Tous les soirs, même ! Tant qu'il pouvait être avec son amoureux, il se foutait royalement de savoir à quelle heure il allait rentrer et dans quel était il serait en cours.
Il marchait dans les rues sombres de cette ville pas vraiment sûre. Mais avait-il seulement le choix ? Les bus ne roulaient plus, il n'y avait pas de taxi nocturne et son petit copain n'avait pas de voiture. Il était bien forcé de retourner à pied. Ce n'était pas très loin non plus. Le coin était juste mal fréquenté. Mais il était un homme et il pouvait se défendre de toute façon. Il courrait aussi très vite, cela pouvait aider.
Il arriva finalement chez lui sain et sauf. Il n'avait croiser personne, même pas un chat. Il avait déposé son manteau à l'entrée, retiré ses chaussures aussi et s'était rendu dans la cuisine. Il ouvrit le frigo et prit une bouteille d'eau qu'il vida d'une traite. Il faisait si chaud.
Il se rendit ensuite à la salle de bain et fit rapidement sa toilette. Il n'avait aucune envie de rester dix minutes sous la douche et se lava simplement au lavabo. Il enfila son pyjama – que lui avait amoureusement offert son boyfriend – et se dirigea vers sa chambre.
Il s'allongea dans son lit, bien trop grand et trop vide à son goût, et ferma les yeux.
Wooyoung n'était pas du genre à s'endormir facilement, même s'il était très fatigué, et il avait encore plus de difficulté à trouver le sommeil lorsqu'il avait passé la soirée chez son petit ami.
Couché sur le côté gauche, les genoux pliés, la couverture jusqu'au menton, il essayait de dormir. Mais c'était vraiment dur, il savait que dans deux heures, il allait devoir se relever et partir au bahut, ça n'aidait vraiment pas. Il grommela.
Alors qu'il se sentait enfin partir dans les bras de Morphée, un bruit attira son attention. Il venait du haut de l'armoire. Il ne bougea pas, attendant une suite peut-être. Et il en eut une. Il entendait quelque chose comme si quelqu'un fouillait dans un sac en plastique.
Il fronça les sourcils. Il savait qu'il n'y avait que deux cartons parfaitement fermés dans lesquels il n'y avait rien d'autres que des bibelots.
Le bruit se déplaça, ou du moins ce qui le faisait, et se rapprochait. Il distingua ça par des petites pattes claquant sur la surface du bois. Comme l'aurait fait une araignée.
Mais cela changea, les « pas » étaient plus lourd, plus espacé, comme si c'était un autre animal, plus gros. Un rat ? En plus il marchait à présent sur le mur. Est-ce qu'un rat pouvoir grimper les murs ?
Il savait qu'ils pouvaient être à l'intérieur, ou dans le planché, mais est-ce que ça pouvait se déplacer sur une surface pareille comme le ferait un lézard ? Il en doutait.
Et ça lui faisait peur. Il n'osait pas regarder. Il restait sous sa couverture, à attendre que ça passe. Mais cette chose, qu'il n'arrivait pas à identifier, se transforma en un petit vent tiède. Il s'était placé comme un nuage, au-dessus de son oreille et soufflait fort. Il avait l'impression qu'on agitait un bâton à une vitesse folle. Wooyoung paniquait désormais et lorsqu'il voulu bouger, il se sentit paralysé de tout son être. Il avait beau ouvrir la bouche pour hurler, mais aucun son ne sortait. Cela dura quelques secondes avant qu'il ne puisse être relâcher. Aussitôt, il alluma la lumière et regarda partout dans sa chambre ce que cela avait pu être. Mais il n'y avait rien. Son bureau, son armoire et son lit, c'est tout. Il regarda même en dessous de son plumard, mais à part de la poussière, c'était vide.
Son réveil sonna. Il était sept heures. Il soupira. Il était l'heure d'aller se préparer pour aller à l'école.
Avant de se rendre dans la salle de bain, stressé, mal à l'aise, légèrement tremblant, il prit son téléphone et appela son amoureux.
Il savait qu'il était réveillé, depuis un moment sans doute, en supposant même qu'il ait dormit.

« Il s'est passé un truc bizarre, Khunie... Est-ce que je peux dormir chez toi cette nuit ? »

Bien évidemment, il ne refusa pas.

Wooyoung prit sa douche, s'habilla rapidement, ne prit même pas de petit déjeuner, embarqua son sac et quitta l'appartement.
D'habitude, avant de partir, il laissait un mot à son colocataire, Chansung, pour lui souhaiter un bon repos (il bossait la nuit) mais là, il voulait quitter cet endroit.

Il ne savait pas ce qu'il s'était passé et refusait que cela se reproduise.

Arrivé au bahut, il vit son chéri à l'entrée, l'attendant sagement, un air un peu soucieux sur le visage.

Il sauta presque dans ses bras.

« Eh bien ! Qu'est-ce qu'il s'est passé ? »

Et, tout en se dirigeant vers les classes, il lui racontait sa drôle de nuit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fanfictionsfrancaise.forumactif.com
 
Traumatisme un jour, traumatisme toujours
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» boubou un jour, Boubou toujours
» motard un jour motard toujours!!!!
» Chasseur un jour, chasseur toujours
» Brodeuse un jour ,brodeuse toujours...
» Martine un jour,Martine toujours

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Fanfictions :: 2pm-
Sauter vers: