Fanfictions françaises sur les groupes d'idoles coréennes en vogue.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 LEMON | Khunyoung | 2ème partie en ligne !

Aller en bas 
AuteurMessage
Shu
Admin
avatar

Messages : 152
Date d'inscription : 29/03/2010
Age : 35
Localisation : Belgique

MessageSujet: LEMON | Khunyoung | 2ème partie en ligne !   Sam 17 Avr - 14:04

Titre : Balcon
Genre : Lemon en devenir
Rating : Pour le moment : - 16
Couple : KhunYoung, mon premier xD
Chapitres : 2 (normalement)
Disclaimer : Les boissons, le balcon et les étoiles sont à moi. Le reste, JYP et aux familles, les chançardes.

Amusez-vous... XD

___________


Nichkhun était sur le balcon, accoudé à la barrière de protection, regardant les étoiles avec un air mélancolique.
Ce soir, il n'avait pas le coeur à s'amuser. Il avait découvert il y a peu de temps que les sentiments qu'il éprouvait pour Wooyoung n'étaient pas ceux qu'il pensait être. Il croyait l'aimer comme un frère, seulement... à force de le voir sourire aux jeunes filles, à les appeler ou à disparaitre des heures avec l'une d'elles pour aller boire un café, l'avait rendu plus que jaloux. Au début, il ne comprenait pas pourquoi il grognait quand il le voyait une demoiselle au bras. Il en avait alors parlé à Jaebom et le petit américain lui avait simplement dit qu'il était amoureux.
Il avait alors comprit qu'il éprouvait de l'amour et non plus une forte amitié pour le petit gars de Busan.
Et depuis, il le vivait mal. Il savait qu'il était fou de lui, de plus en plus chaque jour, seulement il était pratiquement sûr que le petit brun ne ressentait pas la même chose. Et cela le bouffait.
Que devait-il faire ? Il voulait tellement lui avouer ses sentiments, mais il avait peur de se faire jeter... il était même sûr qu'il se mangerait un rateau s'il demandait de sortir avec lui.
Le thaillandais soupira, baissant la tête. Le ciel étoilé n'était plus si beau. Le regarder seul, déprimé, n'avait rien de magique.
Il aurait préféré l'admirer avec un petit brun dans les bras, confortablement installé contre sa poitrine.

Dans l'appartement, c'était la fête, les garçons buvaient, dansaient, jouaient, riaient... Tout le monde s'amusait. Ils profitaient de l'absence du manager pour se comporter comme des vrais adolescents, même s'ils ne l'étaient plus depuis un moment.
Jaebom était à moitié mort bourré, avachi dans le divan, il tentait d'avoir une conversation avec un Wooyoung pas beaucoup plus en état d'aligner trois mots sans se mélanger.
Quant aux autres, ils jouaient à celui qui pouvait tenir le plus longtemps sur un pied, alors qu'ils étaient complètement saoul.

“Yaaah ! Kesstufou la ?! Y a ton mec de... dehors !” bava-t-il, le visage à trois centimètres de celui du brun.
La main en travers de la face de son leader, Wooyoung répondit :
“D'abord, tu me parles pas d'aussi près, j'suis trop jeune pour décéder des suites d'une asphy... asyphi.. aspira... bref ! Et.. euh.. mon mec ?” demanda-t-il.
“Bah, ouais ! Khun, il est mamoureux de toi !” dit-il en postionnant assez fort sur la jolie trogne rougie par l'abus d'alcool du Ssanti dancer.
“La prochaine fois que t'as l'intention de me taper la conversation, préviens-moi par texto que j'amène mon parapluie.” marmona-t-il en s'essuyant les joues et les yeux avec le bas du t-shirt de l'américain.
“Pis... J'vois pas d'quoi tu parles ! J'ai pas d'amoureux !” ajouta-t-il, l'information arrivant seulement au cerveau.
“Si... Mais tu l'sais pas encore, c'tout ! Tu l'trouves comment.. spyquephi... spyfisquement !”
“Bah... il est bien, il est beau, comme nous tous ! Kekeke.”
Il se ramassa une tape sur la tête de la part d'un leader pas crédible du tout.
“Seriously !”
Wooyoung se laissa aller dans le divan, la tête lui tournant un peu.
“J'en sais rien... pourquoi tu me parles de ça ? Il t'a dit quoi ?”
Jaebom se redressa et pointa le balcon du doigt.
“Rien... Mais tu devrais aller le voir.”
Il ne laissa pas le temps au plus jeune de répondre et le poussa hors du sofa. Le jeune homme se retrouva alors les fesses sur la moquette.
“Brute !”
“Yeah, I know. Kekeke.”



Il ne faisait pas super chaud ce soir, en tout cas, constata le thaillandais, en frissonnant.

“J'vais aller chercher une veste, j'en profiterai pour boire un coup.” se dit-il en se décollant de la barrière.

Alors qu'il s'apprêtait à retourner dans l'appartement, la porte vitrée s'ouvrit sur un Wooyoung tenant à peine sur ses jambes.

“T'vas où ?” demanda celui-ci, se tenant péniblement au chambranle.

“Euh... J'allais chercher un manteau. T'es complètement beurré, tu sais ?”

Le petit brun sorti sur le balcon et referma derrière lui. Il posa une main sur la poitrine de Nichkhun et le poussa jusqu'a ce qu'il soit contre la barrière.

“Il parait que t'as quelque chose à m'dire... Jaebom dit que t'es amoureux de moi... c'est vrai ?”

Le châtain fut surpris. Il ne savait pas quoi répondre.

“Yaah ! Alors, dis-moi, tu m'aimes ? Tu sais quoi ! J'ferme les yeux, si tu m'embrasses, c'est que tu m'aimes, si tu t'en vas, c'est que c'est pas le cas.”

Même bourré, le Ssanti dancer avaient des idées lumineuses. Khun en profita donc.

Wooyoung ferma les yeux et se tint à l'épaule de son ami.

Le jeune homme au teint clair se pencha sur son compagnon et déposa délicatement ses lèvres sur les siennes.

Il resta ainsi quelques secondes, le coeur battant la chamade. Il savait que cela était risqué, qu'il allait peut-être le perdre, mais au moins il avait pu gouter aux lèvres qu'il désirait tant...

“Hmmm...”

Les mains du Mc intérimaire se posèrent sur la taille de Nichkhun.

“Que... Qu'est-ce que tu fais ?”

Il haussa les épaules en souriant.

“J'sais pas... c'est plutôt agréable... on recommence ?” demanda-t-il avec un air d'enfant.

Le thaillandais fronça les sourcils. Il était tenté de profiter de la situation, mais il savait qu'il allait le regretter le lendemain. Il repoussa les mains balladeuses du garçon qu'il aimait et lui sourit tendrement.

“T'es complètement bourré, Wooyoungie... J'ai pas envie que tu m'en veuilles le lendemain. Tu devrais aller te coucher.” dit-il en lui tournant les épaules.

Le petit brun riposta.

“J'sais très bien ce que je fait... J'suis beurré, d'accord, mais j'sais ce que je fait et ce que je dis, même si par moment je ne le dis pas bien... Si j'te dis que c'était agréable et que je veux recommencer, c'est que je le veux.” dit-il d'une traite, les sourcils froncés.

“C'est pas un jeu, tu sais ? J'ai pas envie de t'embrasser parce que t'aimes bien et puis, plus rien. J'veux pas t'embrasser et te voir le lendemain le faire a une fille, parce que t'aimes ça... J'suis amoureux de toi ! C'est pas un trip, que je veux me faire... si j't'embrasse, c'est par amour.. et si c'est pas réciproque, je préfère ne pas le faire.” répondit l'autre, tendu.

Le châtain n'était plus d'humeur à rester sur le balcon, il décida de rentrer et de s'enfermer dans sa chambre.
Mais ce ne fut pas au gout de Wooyoung qui le retint par le bras, l'air sérieux.

On aurait presque dit qu'il n'avait rien bu s'il n'avait pas les joues toutes rouges.

“Je sais. Jaebom me l'a dit... et j'vais t'avouer quelque chose... j'avais remarqué que ton comportment avait changé ces derniers temps... j'me demandais si c'était bien ce à quoi je pensais... j'suis sorti avec ces filles pour voir si c'était ça, mais tu caches tellement bien ton jeu que je n'ai jamais réussi à vraiment savoir...”

Le petit brun le lâcha et s'avança pour se tenir à la barrière.

“J'suis pas aussi extraverti qu'on pourrait le croire... j'fait le fou, j'm'agite, mais j'suis vraiment encore qu'un gosse en amour, tu sais... j'ai jamais eu de petite amie, ni rien, j'ai même jamais embrassé quelqu'un jusqu'à ce soir... alors, ouais, si tu te demandes pourquoi je ne suis pas venu vers toi pour te poser la question, c'est parce que j'en ai pas eu le courage... j'ai utilisé des moyens fort peu convenable pour savoir ce que tu ressentais vraiment... cela dit, je ne sais pas si ce que je ressens pour toi est la même chose que ce que tu ressens. Sans doute que oui... sinon je n'aurai pas réagis de la sorte...sinon je n'aurai pas voulu que tu m'embrasses encore... sinon je serais rentrer depuis longtemps, ou je ne serais même pas venu te voir...”

Le thaillandais s'était retourné, les larmes aux yeux. Il ne lui avait pas avoué qu'il était amoureux, mais il ne lui avait pas dit non plus qu'il le détestait. Il y avait même une petite chance qu'il puisse être avec lui... du moins, qu'il n'était pas contre qu'ils essayent.

Il s'approcha de lui, prit une bonne bouffée d'air, et se colla à son dos, entourrant la taille du Ssanti dancer.

“J'sais pas... mais une chose est sûre, ce n'est pas l'alcool qui me fait dire ça. Crois-moi, tout ce que j'ai dit était sincère...”

Il se laissa enlacer, se callant contre la poitrine de son ami comme celui-ci en avait rêvé quelques minutes plus tôt.

“Je sais. Je te crois. Alors, est-ce que tu veux bien sortir avec moi, Wooyoung ? Veux-tu essayer ?” demanda-t-il, le nez dans le cou du chanteur.

Le petit prince tremblait légèrement, avait les yeux fermés et priait pour qu'il réponde positivement.

“J'crois bien, oui... Mais seulement si tu m'embrasses encore.” répondit-il en se tournant à moitié vers son nouveau petit ami qui pleurait doucement.

“J'te promets de bien m'occuper de toi...” murmura Khun.

Il posa alors ses lèvres sur celles entrouvertes de Wooyoung. Il restèrent ainsi quelques minutes, mais le petit brun couina.

“J'vais avoir un torticoli comme ça...”

Khun éclata d'un petit rire avant de poser sa main sur la nuque de son amoureux.

“Désolé. Retourne-toi alors.”

Woo obéit et se retrouva donc coincé entre un thaillandais et une barrière.

Les yeux dans les yeux, les mains du châtain sur la taille du brun, le corps se rapprochant l'un de l'autre jusqu'a ce qu'ils se touchent totalement, les deux garçons s'embrassèrent de nouveau.
Mais le baiser fut plus approfondit. La langue de Khun s'était faufilée dans la bouche de son petit ami, et avait rencontré son homologue.
D'abord, ce fut un peu maladroit, Wooyoung était novice, il n'avait jamais été aussi loin. Il avait un peu de mal à trouver son rythme, mais malgré tout, il appréciait plus que de raison la sensation de la langue du thaillandais sur la sienne. Cela lui provoquait de drôles de frissons dans le bas du dos et du ventre.
Il aimait tellement ça qu'il en gémit faiblement, mais assez fort pour que Khun sente une vague de chaleur l'envahir et pousse le baiser plus loin.

Leurs corps étaient scotchés l'un à l'autre, se frottant doucement, sans véritablement s'en rendre compte.
Les mains de Khun avaient désertés la taille de son brun pour aller se perdre sur le ventre et les pectoraux.
Il attrapa les petits boutons de chair et les tortura quelques secondes.

“Aaahh..” soupira de plaisir Wooyoung, la tête baissée, un peu gêné par la situation, mais sûrement pas prêt d'arrêter.

Nichkhun en voulait plus... il ne pouvait plus s'arrêter. Pas maintenant. Il se fichait pas mal d'être sur le balcon, que les gens puissent les voir, de se faire surprendre par les garçons... il le voulait là et tout de suite.

Il déboutonna alors la chemise de Wooyoung, qui réalisa ce qu'il allait se passer.

“Khun...” murmura-t-il.

Le thaillandais l'embrassa à pleine bouche, se chamaillant avec la langue de son beau brun.

“Nnhhhh...”

Le vêtement glissa sur le sol. Le Ssanti dancer frissonna un peu, sentant le froid du soir sur sa peau, mais surtout, les doigts de son futur amant glisser de son nombril au bouton de son pantalon...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fanfictionsfrancaise.forumactif.com
Shu
Admin
avatar

Messages : 152
Date d'inscription : 29/03/2010
Age : 35
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: LEMON | Khunyoung | 2ème partie en ligne !   Sam 17 Avr - 14:06

Le pantalon déboutonné et la braguette baissée, Wooyoung tremblait légèrement, les mains agrippées à la rembarde du balcon et l'arrière-train collé au bas ventre de Khun.
Bas ventre qui semblait d'ailleurs en forme d'après ce que pouvait sentir le petit brun contre ses fesses.
Le thaillandais prenait son temps, il y allait vraiment très doucement. Il voulait le torturer un peu, le rendre fou.
Aussi, il ne pouvait pas faire de mouvement trop brusque, ils étaient tout de même sur le balcon, et derrière eux, il y avait encore leurs amis qui pouvaient débarquer à tout moment.

Bien qu'il se doutait qu'ils devaient sûrement être étalés sur le sol du salon formant un tas informe, complètement beurré.

Le petit gars de Busan avait chaud. D'abord à cause de l'alcool qu'il avait avalé en grosse quantité, ensuite parce qu'il sentait le châtain se frotter lentement contre lui. Son coeur battait la chamade. Il avait un peu peur. C'était sa première fois après tout.

Les doigts de Khun finirent par glisser sur le caleçon tendu du Ssanti Dancer. Ils l'éffleurèrent d'abord, de haut en bas, ensuite un peu partout, s'attardant plus particulièrement sur le dessus.

Wooyoung étouffa un soupir de plaisir.

Le petit prince de Thaillande souriait contre son oreille et réitira sa caresse, accentuant la pression sur la zone qui semblait procurer des sensations agréable à son amant.

Une de ses mains libre se posa sur le ventre et remonta vers le torse finement musclé du danseur. Elle s'attaqua aux boutons de chair dressé.

“Aaahh...”

La bouche de Nichkhun se colla à la peau du cou de son amoureux et y déposa des baisers, donna des petits coups de langue...

Woo se retourna brusquement, faisant sursauter son nouveau petit ami qui ne comprenait pas trop ce changement soudain. Mais il n'eut pas eu le loisir de se pencher plus sur la question parce que des lèvres s'étaient collées aux siennes et qu'un petit bout de langue tentait de se frayer un chemin entre les siennes.

Le brun passa les mains sous les vêtements trop encombrant du garçon et le caressa légèrement. Il était frustré. Ils ne faisaient que s'embrasser, se frotter doucement... Il voulait plus, beaucoup plus. Mais sur le balcon, il ne voyait pas trop comment s'y prendre.

“Viens...” murmura le châtain en le tirant derrière lui.

Ils ne firent que quelques pas, juste sur la gauche. Il poussa avec douceur le jeune homme contre le mur et le réattaqua à coups de baisers sur les lèvres, le cou, le torse et jusqu'au nombril.

Il se fichait pas mal, à ce stade, de se faire voir par les autres, son esprit était tellement embrhumé par le désir qu'il ressentait pour le petit gars de Busan. Mais il avait senti que celui-ci n'était pas complètement à l'aise.
Alors, de ce côté du balcon, il faisait plus sombre, les garçons ne les verraient pas directement s'ils se pointaient, et les voisins n'avaient pas une vue complète sur eux.
De plus, c'était moins dangereux pour eux. Il avait envie de le soulever, de le tenir contre lui, mais contre la barre du balcon, il risquait de le faire basculer dans le vide.

Il vit la différence, Wooyoung se sentait mieux maintenant qu'il était un peu à l'abris des regards indiscrets.
Nichkhun devait avoué que, même s'il en avait très envie, il était un peu stressé. Mais malgré tout, il continua ses câlins. D'ailleurs, il s'était arrêté au nombril, accroupi devant le petit brun qui tremblait tellement le plaisir était intense. Il avala bruyamment et continua ses baisers, descendant toujours de plus en plus bas. Il était maintenant face à l'elastique du boxer. Que devait-il faire ? Continuer de l'embrasser sur le tissu, devait-il le baisser ? Il voulait virer toutes ses fringues, mais il se demandait s'il n'allait pas trop loin.
La main de Wooyoung se posa sur sa tête. Il lui caressait les cheveux, mais lui donnait surtout l'autorisation de continuer. Le thaillandais n'hésita plus et caressa d'abord l'entrejambe toujours fièrement dressé devant lui, tremblant à chaque contact. Il baissa ensuite l'elastique, mais pas entièrement. Il ne se sentait pas de le mettre complètement nu tout de suite.
Timidement, il le prit entre ses doigts et lui donna des petits coups de langue, il humidifia ensuite ses lèvres et les posa enfin. Wooyoung sursauta avant de soupirer. Il ne le voyait pas, mais il se doutait que sa tête avait basculé en arrière.
Khun continua ses caresses bucales, avec lenteur, mais expérience. Pas qu'il avait déjà pratiquer ce genre de chose auparavant, mais il savait où et comment il devait s'y prendre pour faire grimper son homme au mur. Cela ne dura pas très longtemps. Il n'était pas non plus fan de cette pratique. Il aimait faire gémir Woo, mais il n'appréciait pas plus que cela de se retrouver à genoux. Après quelques coups de langue, il se redressa et l'embrassa fougueusement.
Le châtain se sentait à l'étroit dans son jean, maintenant. Il voulait aussi sentir les mains de son amant sur lui, sur certaines zones qui avaient besoin d'être libérées. Le Ssanti Dancer qui revenait tout doucement sur terre, le souffle court, bouillant de la tête aux pieds, n'en pouvait plus. Il gigota un peu.

“Que...”

Il s'agrippa aux épaules de plus grand et lui souffla à l'oreille.

“Maintenant..”

Il releva une jambe et Khun agrippa celle-ci automatiquement. Il comprit ensuite le message.

“Wooyoung...” murmura-t-il, avant de le soulever et de le bloquer entre lui et le mur.

--

Elle est très courte, mais c'est pour faire durer le suspens. xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fanfictionsfrancaise.forumactif.com
Klash*

avatar

Messages : 54
Date d'inscription : 16/04/2010

MessageSujet: Re: LEMON | Khunyoung | 2ème partie en ligne !   Sam 17 Avr - 17:13

Dit moi dans une autre vie t'as été tyran ou quelque chose de ce genre? Et depuis ta renaissance t'es constamment frustré de pas pouvoir contrôler le monde comme avant tu te venge sur nous pauvre perverses en manque de fic ... ?
J'aime o/ Je veux la suite ç_ç
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Klash*

avatar

Messages : 54
Date d'inscription : 16/04/2010

MessageSujet: Re: LEMON | Khunyoung | 2ème partie en ligne !   Sam 22 Mai - 9:47

( je double post pardon )

Non mais par contre celle la j'exige une suite quoi ç_ç
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ame no tsuki 74

avatar

Messages : 156
Date d'inscription : 23/05/2010
Age : 22

MessageSujet: Re: LEMON | Khunyoung | 2ème partie en ligne !   Dim 23 Mai - 22:12

Euh...Suite???
Pitié lol!!!!!!
Pfiou c'est chaud-chaud chocolat entre Khun et Young^^ Mah je t'adore Shu~ KhunYoung c'est un de mes paring pref'^^
J'imagine bien Whoogoo demander, à bout de souffle,d'une manière si sensuelle de le pénétrer à Khunnie^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maiki_rashu

avatar

Messages : 202
Date d'inscription : 17/04/2010
Age : 28
Localisation : Rashu's Land

MessageSujet: Re: LEMON | Khunyoung | 2ème partie en ligne !   Sam 19 Juin - 20:15

J'en connais 2 qui vont finir la 2ème partie au lit avec un rhume xDD Plus sérieusement j'ai a.do.ré. Comment fais-tu pour avoir autant d'idée et surtout réussir à les écrire avec autant de talent...? Je suis fan! Bon j'arrête de faire ma fangirl et je vais attendre la suite dans un coin avec les autres ^^

PS:
Citation :
Il avait envie de le soulever, de le tenir contre lui, mais contre la barre du balcon, il risquait de le faire basculer dans le vide.
Alors, ne m'en veux pas mais cette phrase m'a tué. J'ai pas pu m'empêcher d'imaginer la scène et d'exploser de rire (sadique? moi? .... j'avoue >.<) xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maikirashu.blogspot.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LEMON | Khunyoung | 2ème partie en ligne !   

Revenir en haut Aller en bas
 
LEMON | Khunyoung | 2ème partie en ligne !
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Twilight chapitre 5 : Révélation 2ème partie
» Photos Scandinavie avec IXUS 50 (2ème partie: Iles Lofoten)
» La JAVA des Îles .... 1ère et 2ème partie
» D’Arvant à Aurillac, la traversée du Cantal. (2ème partie)
» Harry Potter et les Reliques de la Mort

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Fanfictions :: 2pm-
Sauter vers: