Fanfictions françaises sur les groupes d'idoles coréennes en vogue.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Garde du corps

Aller en bas 
AuteurMessage
Shu
Admin
avatar

Messages : 152
Date d'inscription : 29/03/2010
Age : 36
Localisation : Belgique

MessageSujet: Garde du corps   Jeu 15 Avr - 17:47

Encore une nouvelle fic, eh oui, je suis une usine en ce moment. Je profite qu'il fasse bon et que ce soit surtout les vacances. x3


J'sais que j'ai d'autres trucs à poster, mais en faisant le ménage de mon portable (j'dois faire de la place pour le taff... T_T), j'ai retrouvé ce chapitre... J'l'ai relu, et j'me suis dit "Pourquoi ne pas le poster ?"... Alors voilà ! XD

J'tiens à ce que les fans de monsieur Jang Wooyoung me pardonnent ! XD

Titre: Garde du corps personnel (titre provisoire)
Rating: PG-13
Couple: A deviner ! XD
Genre: Made in Shu ? XD Violence, sanglant, lemon à venir... J'fais jamais dans la dentelle ! XD
Résumé: Les gars décident de s'éloigner de la ville à cause des antis, et pensaient être à l'abri...
Disclamer: Beh... Les gars ne m'appartiennent pas (j'vois pas pourquoi on précise, on sait tous qu'ils n'appartiennent à personne...), sauf le décor et tout le bordel. xD
Notes de l'auteur:Euh... Pour une fois, ce n'est pas en rapport avec des fantômes, elle est pas belle la vie ? XD Par contre, j'les fais souffrir, mais d'une force... XDDD

Ils pensaient que vivre hors de la ville serait bénéfique pour eux, qu'ils n'auraient plus à faire à ces folles furieuses de fans et d'anti.
Dans un sens, ils avaient raison, ils étaient moins emmerdés par ces déglinguées, ils ne les voyaient plus camper devant chez eux avec des panneaux sur lesquels elles inscrivaient des insultes.
Mais malheureusement, complot ou bêtise, leur adresse avait circulé et était tombée dans les mains de certaines personnes.
Et pas les bonnes apapremment puisque les propriétaire de celles-ci s'introduisaient dans leur appartement pendant la nuit, lorsqu'ils dormaient, pour les menacer avec une arme blanche.
C'est d'ailleurs le calvaire qu'avait vécu deux jours auparavant, Wooyoung.
Dans cette nouvelle piaule, ils avaient chacun leur chambre, et notre jeune Ssanti dancer avait hérité de celle qui donnait sur un petit balcon.
La jeune fille, car il s'agissait bien d'une adolescente complètement perturbée, s'était faufilée à l'intérieur, sans difficulté, sans doute était-elle habituée à faire le mur et donc, grimper ne lui faisait pas peur. La façade n'était pas non plus énorme, donc il était facile pour n'importe qui de pouvoir entrer à l'intérieur sans devoir faire appel à des talents de Batman ou de Spiderman. Elle s'était donc retrouvée dans la chambre du petit brun de Pusan qui dormait paisiblement, comme un bébé, complètement harassé d'une longue journée durant laquelle il n'avait fait que s'entrainer et courir partout, et elle s'était approchée de lui, silencieusement.
Logique, en même temps, son but n'était pas de le réveiller en fanfare et de se ramasser le groupe sur le dos.
Elle s'était ensuite penchée sur lui, grimaçant de dégout à la vue de ce visage pourtant si beau, elle avait envie de le griffer, de le mordre, de faire en sorte qu'il soit vraiment défigurer. Elle le haissait. Pourquoi ? Pour tout un tas de raisons que seule elle pouvait comprendre.
Elle avait sorti de sa poche, une lame, elle n'avait pas l'intention de le planter et encore moins celle de le tuer, elle n'était pas folle dans ce sens, folle de rage, oui, mais pas meurtrière, même si le voir si pieds sous terre ne pouvait que lui faire plaisir. Elle voulait juste le faire souffrir, lui faire peur, lui faire regretter d'être ce qu'il est, un foutu gosse plein de fric, qui se dandine devant des filles en chaleur et qui ne pense qu'à lui, ne se doutant pas que dans le reste du pays, il y a d'autres jeunes qui sont mal.
Elle le trouvait égoiste et elle allait le lui faire comprendre. Le bout de son arme se posa sur la joue gonflée. Cette même joue que Chansung aimait tirée, et a cette pensée, elle frissonna de dégout. Tout ce qu'elle voulait, elle, c'était de la couper, pas tirer dessus. Elle ne comprenait pas comment on pouvait avoir envie de le pincer comme le ferait une grand-mère avec son petit-fils.
Elle voulait le marquer, légèrement, mais assez suffisamment pour que le maquillage ne puisse pas le planquer.
Elle appuya, une petite boule rouge apparu, une petite goute de sang. Wooyoung remua, fronça les sourcils, cette sensation, celle qu'il sentait sur son visage, sur sa joue droite, était désagréable. La douleur ne devait pas être très forte cela dit puisqu'il restait endormit.
La jeune fille pressa plus, enfonçant plus loin la lame tranchante. Là, le chanteur ouvrit les yeux et fit un geste comme pour chasser ce qui lui avait fait mal la seconde avant. Il sentit son coeur rater un battement quand il vit l'inconnue en face de lui. Il la poussa non sans douceur et se leva hors de son lit. Il voulut hurler mais celle-ci se jeta sur lui, l'agrippant par le cou, tenant toujours son couteau entre ses doigts.
Elle lui intima de se taire et plaça la lame sous la mâchoire du garçon. Un sourire inquiétant se dessina alors sur les lèvres de la jeune fille.
Wooyoung ne bougeait pas, il était plus fort qu'elle, il le savait, mais elle était armée et semblait bien perturbée, il ne pouvait pas risquer un geste sinon il y passait.
Elle n'était peut-être pas assez téméraire pour le planter , pour le tuer, mais en se dégageant de son emprise, un coup pouvait se perdre sans le vouloir et il ne voulait pas se retrouver à se vider de sang sur la moquette de sa chambre. Enfin, il ne voulait pas de drame, quoi.
Et lui parler, essayer de communiquer avec elle ne ferait que la rendre plus furieuse encore. Il connaisait ce genre de fille, de ce genre d'anti, car il savait que c'en était une. C'aurait été une fan, il se débatterait en ce moment pour ne pas se faire violer dans son propre lit, or, là, il luttait pour ne pas se faire transformer en sushi.
Il savait qu'avec ce genre de gonzesse, leur parler ne ferait qu'empirer les choses, elle détestait tout de l'idole, de lui en l'occurence, et entendre sa voix ne ferait que lui donner plus envie d'enfoncer cette fichue lame qui lui marquait la peau comme le ferait un fer rouge.
Il faisait calme, on entendait que leur respiration, leurs regards se croisaient, l'un emplit de haine et de dégout, l'autre de peur et de colère.
Il ne comprenait pas pourquoi il avait à faire à cela, qu'avait-il fait pour qu'on vienne le menacer jusque dans son lit ?
Rien... il ne voyait pas en quoi chanter et danser faisaient du tord aux gens.
Il n'était pas un ange, il faisait des bêtises comme tout le monde, mais de là à l'agresser chez lui ?
Ces anti, il ne les comprendrait jamais.
Elle marmonnait des phrases, appuyant un peu plus, le faisant souffrir davantage. Du sang coulait le long de sa gorge, il le sentait. Il serra les poings. Il avait mal, mais surtout, il enrageait de ne pas pouvoir la dégager.

“ J'vais faire en sorte que les filles ne puissent plus hurler de plaisir en voyant le truc qui te sert de visage...” avait-elle murmuré avant de déplacer sa lame sur la joue déjà blessée du jeune homme.

Wooyoung préférait être touché à cet endroit qu'à la gorge et attrapa le poignet de la folle-dingue, mais le lâcha aussitôt lorsqu'il sentit que son entrejambe entrait en contact avec un genou. Il hurla de douleur, car elle n'y avait pas été de main morte, et se plia, les mains posées sur son service trois pièces désormais hors d'usage. Elle recula d'un pas, et furax, elle lui assenna un coup sur la tête qui le fit s'écrouler sur le sol. Elle prit la poudre d'escampette aussi vite, les bruits de pas dans le couloir ne présageaient rien de bon pour elle.
Avant de quitter la chambre par la fenêtre par laquelle elle était arrivée, elle l'insultat une dernière fois et disparu dans la nuit.
La seconde suivante, la porte s'ouvrit violemment, laissant entré un Chansung uniquement vêtu d'un jogging, affolé. Il se précipita sur le pauvre jeune homme toujours sur le sol. Le maknae paniqua encore plus lorsqu'il vit le sang sur la joue et sur la gorge du petit brun. Il cria donc après les autres.
Ceux-ci arrivèrent rapidement, se demandant pourquoi un tel cri venait les tirer de leur sommeil réparateur.
Junsu fut le premier à réagir, il fit demi-tour, poussant au passage ses compagnons et alla chercher le manager qui dormait à l'autre bout de l'appartement.
Les autres paniquaient.
Chansung avait aidé Wooyoung à se relever, et l'avait installé sur le lit. Le petit brun ne pouvait plus parler, tout ce qui sortait de sa bouche n'était que des gémissements de douleurs, il en avait même les larmes aux yeux. Jaebom sorti son téléphone – à croire qu'il dormait avec – et composa le numéro de l'ambulance, mais Khun posa une main sur l'appareil et secoua la tête.
Il fallait attendre de voir si cela vallait la peine de l'emmender à l'hôpital, il souffrait, certes, mais de là à l'emmener se faire examiner les parties intimes, il n'était pas sûr que leur ami soit d'accord de se faire mettre le cul à l'air sans lui demander son avis.

“Mais peut-être qu'il a quelque chose de grave et qu'il ne le sait pas ?”

Il n'avait pas tord, ce n'était pas parce qu'il ne se roulait pas sur le sol en hurlant à la mort que cela voulait dire qu'il se portait bien.
Le leader voulait vraiment l'emmener à l'hôpital, se faire taper à un endroit pareil pouvait apporter de graves sequelles et tant pis s'il allait devoir se faire voir tout nu par une infirmière, sa vie et celle de ses futurs enfants étaient peut-être en jeu.
Il reprit donc son téléphone, fusilla du regard le thaillandais qui voulait de nouveau lui interdire et composa le numéro.

“Qu'est-ce qu'il se passe ?” demanda le manager en entrant dans la chambre, coupant le plus petit de la bande dans son élan.

“Apparemment, il s'est fait agressé.” répondit Chansung, assit à côté de Wooyoung, toujours plié en deux.

Junho revint, une trousse de soin dans les mains. Le maknae la prit et soigna les deux petites plaies de son ami. Celui-ci, toujours sous le choc du coup, ne réagit pas même quand le plus jeune mit la dose de désinfectant.
Cela l'inquièta un peu plus, car il aurait dû lui gueuler dessus tellement cela devait piquer mais il n'y avait eu aucune réaction.

Le manager s'était agenouillé devant le pauvre presque castré et lui releva le visage. Il grimaça lorsqu'il vit qu'il avait pleuré et qu'il avait été coupé. Il ne savait pas s'il fallait vraiment l'emmener à l'hôpital, ce n'était que des petites blessures, mais pour l'entrejambe, il n'était pas médecin...

Il se releva et prit le téléphone de Jaebom, qui rouspeta, et appela l'hospice. Il fallait qu'il l'emmène, il préférait ne pas courir de risque, mais il prévint le personnel hospitalier qu'il fallait garder le secret.
Si les fans savaient qu'ils étaient là-bas, l'endroit serait envahit et ce serait le bordel.

Il ordonna alors à tout le monde de se préparer et d'attendre à l'entrée. Il demanda à Chansung d'aider Wooyoung à s'habiller et quitta la pièce.

Pendant que tout le monde se fringuait, il appela le boss et lui expliqua la situation, il demanda également à ce que quelques gardes du corps se ramènent, certains pour surveiller l'appartement, d'autres pour les accompagner car apparemment, ils n'étaient plus tellement en sécurité.

--
Il était rouge. Rouge de honte et de colère. Il venait de passer le pire moment de sa vie. Ce qu'il avait vécu dans la chambre avec cette folle-furieuse n'était rien comparé à ce qu'il avait dû faire dans cette chambre d'hôpital face au docteur et aux deux infirmières. Avec cette dingue, il n'avait pas dû baisser son pantalon et se balader avec la zezette à l'air, à se la faire tripoter dans tous les sens et à se la faire examiner sous toutes les coutures par trois paires d'yeux, dont deux particulièrement intéressés par son cornet de glace, deux-boules-s'il-vous-plait-!.
Il avait été mal à l'aise comme jamais. Il était certain que s'il croisait de nouveau cette nana, il lui ferait bouffer la moquette, le sol, la terre et les fossiles datant des l'ère crétacé !

Wooyoung était maintenant dans la salle d'attente avec les autres, attendant que le manager termine de parler aux médecins.

Les garçons étaient soulagés de savoir que leur ami ne courrait aucun danger. Surtout Chansung, étant le plus proche du Ssanti Dancer. Il avait eu peur tout à l'heure en le voyant tordu sur le tapis de sa chambre, avec du sang sur le cou et la joue. Mais là, il respirait de nouveau, heureux de voir que celui dont il était secrètement amoureux ne risquait plus rien.
Il s'était juré qu'il s'occuperaient mieux de lui et qu'il le protégerait beaucoup plus qu'avant.
Il envisageait même de squatter sa chambre...
Mais à partir du moment où le mot “chambre” entra dans son esprit, il visualisa une protection rapprochée un peu particulière...

Alors qu'il était entrain de nager dans sa bave, le manager revint vers eux. Tout le monde se leva, sauf lui, toujours plongé dans ses fantasmes.

“Bien. Tu vas devoir suivre un traitement, tu le sais déjà. Mais pendant une petite semaine, tu ne feras pas d'activité... Tu devras éviter de bouger. Il conseille même de rester allonger.” expliqua-t-il en se dirigeant vers la sortie.

“On a un concert dans deux semaines !” s'exclama-t-il en s'arrêtant net.

“Je suis au courant, oui. Mais ce sont les ordres du médecin.” dit-il en sortant de l'hôpital.

Le petit gars de Busan gromella. Junsu tenta de le réconforter mais rien n'y faisait, il boudait fermement.

Ils montèrent dans le van, Wooyoung dans le fond, près de la fenêtre et ne parla plus le reste du voyage. Il râlait sévère. Il était content de n'avoir rien eu de grave, mais à cause de cette saleté, il n'allait pas pouvoir faire ce qu'il aimait le plus au monde : chanter et danser.

Il soupira. Il sentait une semaine longue et ennuyante arriver droit devant lui, seul dans la maison alors que les autres seraient tranquillement entrain de vaquer à leurs occupations.

A cette pensée, il sursauta.

“Dites, Hyung ? J'vais rester seul dans l'appartement ?” demanda-t-il.

“Puisque nous ne pouvons pas avoir de garde du corps indéfiniment posté devant et aux alentours de notre habitation, nous allons faire en sorte d'être le plus souvent à ton chevet. Ne t'inquiète pas, tu ne resteras pas seul trop longtemps.” répondit-il, espéra rassurer le jeune homme avec ses paroles.

Il était vrai qu'il ne pouvait pas demander aux bodyguards de rester planter devant leur porte, sur le balcon ou devant le bâtiment pour empêcher les groupies de venir les emmerder. Ils allaient devoir jouer les gardes malades chacun à leur tour.

D'ailleurs, Chansung, assit devant, près de la porte coulissante, sourit discrètement. Il espérait pouvoir être celui qui le garderait la nuit. Il croisait les doigts pour que cela tombe sur lui et non sur Khun.

Depuis le début, il avait une dent contre le thaillandais. Celui-ci était le genre mec que Wooyoung semblait apprécier physiquement. Ce n'était pas la faute du châtain s'il était le type idéal du petit brun, mais le rappeur n'y pouvait rien, il le voyait comme un concurent.

Pourtant, s'il savait... Khun était loin d'être attirer par Woo. Lui, son genre, c'était plutôt les gars, grands, musclés, brun et au regard de braise...

Une petite dizaine de minutes plus tard, ils arrivèrent à destination. Il y avait un type baraqué debout devant l'entrée et un autre qui revenait de sa ronde.

“Rien à signaler.” dit-il d'une voix grave en s'adressant à son collègue.

Le manager et les garçons entrèrent dans le bâtiment, saluant rapidement les deux hommes baraqués.

“Bien ! Normalement, on a une séance de photo à faire ce matin, mais j'annule. On se repose. On a pas pu dormir convenablement, alors profiter de la journée pour faire une longue sieste. Je vous veux en forme pour demain.” annonça-t-il en s'enfermant dans sa chambre.

Le petit matin se pointait tout doucement. Ils étaient mort de fatigue. Ils se saluèrent tous et regagnèrent leur chambre à leur tour.

Tous, sauf Wooyoung. Il ne se sentait pas de remettre les pieds dans la sienne. Pas tout de suite. Pas qu'il avait peur, il savait qu'elle ne reviendrait pas, avec les mecs devant la maison, elle serait bien suicidaire de s'y tenter, mais... il savait que s'il dormait dans son lit, il passerait son temps à râler, il serait trop en colère pour arriver à dormir.

Alors, il décida que le sofa serait parfait pour sa sieste et s'y installa.

Seulement, même là, il n'arrivait pas à trouver le sommeil. Il se tournait dans tous les sens. D'abord parce qu'il avait toujours en lui cette rage envers cette inconnue, et ensuite parce qu'il avait mal à l'entrejambe. Apparemment, le médicament qu'il avait prit tout à l'heure pour calmer la douleur, semblait ne plus faire effet.

Il souffla fort. Il était de plus en plus de mauvaise humeur.

Chansung avait soif, et faim, mais il était un tout petit peu trop tôt pour se cuisiner quelque chose. De plus, il n'avait pas le droit de manger en dehors des repas, à son plus grand regret. Mais boire, il pouvait ! Et il se dirigeait en ce moment même vers la cuisine afin de vider ou une deux petites bouteilles d'eau.

“Oh ? Tu n'as pas froid ?” demanda-t-il en voyant le petit brun affalé dans le divan, les sourcils froncé.

“Nan... Je n'arrive pas à dormir et je recommence à avoir mal...” marmonna-t-il en se retournant une énième fois.

“Ah... Tu veux un autre cachet ?” proposa-t-il en s'agenouillant auprès de son petit brun.

“J'aimerai bien, mais je n'ai pas le droit d'en prendre un maintenant. J'dois attendre quatre heures...” gémit-il lorsqu'une vague de douleur envahit le bas de son ventre.

“Argh ! J'suis impuiss... Euh... J'peux rien faire et ça m'énerve !” dit-il en rectifiant la début de sa frase.

Wooyoung se retourna sur le dos et soupira de nouveau.

“Assomme-moi. Trouve moi un somnifère... J'en sais rien...”

Il se redressa.

“Tant pis. Je m'endormirais sans doute dans la journée quand mon corps sera trop fatigué de sentir la douleur le torturer.”

Le rappeur posa la main sur son bras. Il aurait voulu le caresser mais il ne savait pas si c'était une bonne idée.

Sans doute que si c'était Khun, il aurait apprécier...

“Grmbl...”

Le Ssanti dancer haussa un sourcil en regardant son ami grogner tout seul.

“Euh... Rien. Bon... J'vais boire, tu veux quelque chose ?”

“Non, c'est gentil... J'vais... rester là, puisque je ne peux rien faire d'autre.”

Chansung acquiesça, triste pour lui, et se leva. Il mourrait quand même de soif !

Quand il revint, il vit que Wooyoung n'était plus seul, que le thaillandais était même assit dans le divan, à côté de son brun, rigolant ensemble.

Son coeur se serra. Il était vraiment jaloux de la complicité que les deux hommes avaient entre eux. Il aurait voulu pouvoir avoir la même avec lui. Il aurait voulu plus, mais ça, c'était déjà énorme pour lui.
Et il ne l'avait pas... il était proche de Woo, mais pas autant que ce foutu châtain qui osait poser sa main sur l'épaule de son homme.

“Bon... J'vais m'coucher.” dit-il en passant devant les deux garçons qui s'arrêtèrent de parler.

“Qu'est-ce qu'il lui prend ?” demanda le blessé.

Khun haussa les épaules en regardant la porte de la chambre de Chansung se refermer derrière lui.

“Je ne sais pas... Peut-être qu'il est fatigué. Tu sais que c'est un ours quand il n'a pas sa dose de sommeil. Ou peut-être qu'il a découvert que le dernier morceau de gâteau a disparu et qu'il aurait voulu l'avoir ?” plaisanta-t-il.
“C'est bizarre, juste avant il était aux petits soins avec moi...”

Le thaillandais tiqua.

“Tu sais ce que je vais faire ? Une tizane ! Elle t'aidera à dormir paisiblement, et elle atténuera tes douleurs. Ne bouge pas.”

Et il se leva.

Si Chansung était jaloux de voir Wooyoung sourire à Khun, le châtain l'était de savoir que son grand brun pouvait être attentif aux moindres besoins de Wooyoung.

Alors qu'il préparait le brevetage magique pour son ami, le Ssanti dancer en congé forcé se posait des questions, allongé dans le divan, les bras croisés derrière la tête.

Il ne comprenait pas les réactions de ses deux potes. Pourquoi Chansung avait changer de comportement en voyant Khun à ses côtés ? Pourquoi l'avait-il fusillé du regard ? Il était sûr qu'il l'avait fait. Si le thaillandais ne l'avait pas vu, lui, cela ne lui avait pas échappé.
Et pourquoi le petit prince avait serré les dents quand il a dit que Chansung était aux petits soins avec lui ?
Etait-il jaloux ? Voulait-il être le seul à s'occuper de lui ?

A cette pensée, Wooyoung sourit.

Cela se pouvait-il que Khun soit attirer par lui et qu'il n'accepte pas qu'un autre garçon s'intéresse à sa personne ?

S'il n'avait pas aussi mal a son service en porcelaine personnel, il sauterait de joie.

“Bien ! Faut le boire tant que c'est chaud. Tu vas voir, ça marche à tous les coups.”

Il lui donna la tasse fumante et s'installa sur le sol.

“Alors ?” demanda-t-il, curieux de savoir s'il appréciait la recette de sa grand-mère.

Wooyoung lui fit un sourire.

“Excellent ! J'vais en boire plus souvent... Enfin, tu vas m'en faire plus souvent !”

Ils discutèrent ensuite quelques minutes.

Adossé à la porte de sa chambre, Chansung tentait d'écouter la conversation des deux jeunes hommes, mais ceux-ci parlaient bien trop bas pour entendre quoi que ce soit.

Et ça l'enrageait. Il voulait savoir ce que ce maudit thaillandais pouvait raconter à son homme.

“Bon. Allonge-toi et relaxe-toi. Tu vas t'endormir doucement. Moi j'vais récupérer ma nuit aussi. A tout à l'heure.”

Il lui fait un petit signe et s'en alla.

“Merci !”

Wooyoung, tout sourire, se réinstalla confortablement, oubliant presque la douleur qui lui torturait le sud, et repensa à sa conclusion.

Khun était attiré par lui, cela ne faisait aucun doute !

***

Le châtain était dans le couloir qui menait aux chambres. Il s'était arrêté devant celle de Chansung.

Il éffleura la porte du bout des doigts.

Son coeur lui faisait mal. Il savait qu'il avait des sentiments pour Wooyoung.

Nichkhun soupira avant de murmurer un “je t'aime” dans sa langue natale.

Il entra ensuite dans sa chambre et se laissa tomber sur son lit.

De l'autre côté de la porte, Chansung était entrain de se mettre en pyjama. Il était énervé, frustré et stressé.

Il avait peur que Khun lui enlève le garçon dont il était fou amoureux...

“Quelle poisse...”

Et il se coucha également, grognant contre le thaillandais.


--


Un peu plus tard dans la journée, vers quinze heure, les garçons émergèrent enfin de leur sommeil. Et comme des zombies, certains en pyjama, d'autres toujours habillés, se dirigèrent vers la cuisine pour y déjeuner.
Ils s'attablèrent au ralenti, attendant que l'un ou l'autre prenne l'initiative de se mettre aux fourneaux et de mettre le couvert.
Mais personne n'était assez réveiller pour le faire et ils restèrent là, la tête dans le cul.

“Tiens donc, y a des vivants, ici ?” demanda le manager en entrant dans la cuisine, qui, contrairement à ses protégés, était frais et dispo.

Il se dirigea vers le frigo, prit une bouteille de jus d'orange, ouvrit un placard et le referama aussitôt, avec force.

Le bruit fit sursauter le groupe et manqua de faire tomber Junho qui s'était mal assit sur sa chaise.

“Du nerfs, les filles ! Ce n'est pas parce que c'est repos aujourd'hui que vous devez vous comportez comme des lavettes !” dit-il, un sourire aux lèvres.

Il trouvait amusant de les voir aussi actifs qu'une bande de larves en plein marathon.

“J'déteste dormir le jour... j'ai mal au crâne après...” marnonna Junsu en se frottant le front.

“C'est horrible. On est sensé se sentir mieux après quelques heures de sommeil et on se retrouve encore plus crevé...” rajouta Taecyeon.

“Et tout ça, c'est de la faute à cet anti à la con ! Si j'l'attrape, ça va pas être joli à voir...” gromella Chansung, la tête collée à la table, les bras pendant dans le vide.

Le manager fouilla dans les armoires après des casseroles et des poêlons.

“Au fait, on a même pas fait gaffe à Woo !” s'exclama Khun en se levant.

Channie, de son petit nom, fronça les sourcils et se leva aussi.

“Reste, j'vais m'en occuper. Si vous prépariez la table ?” proposa-t-il en quittant la cuisine.

Le thaillandais grimaça et retourna s'asseoir.

Il se sentait con, sur ce coup. Lui qui voulait éviter que Chansung se colle aux basques de Wooyoung, il l'envoyait carrément s'occuper de lui.

“Ouaip, on va pas laisser notre pauvre manager faire tout, tout seul !”

Taecyeon se leva, vite suivit de Junho et de Jaebom, qui lui, était encore mode radar.



Dans le salon, Wooyoung dormait à poings fermés. Apparemment, la tizane d'hier soir avait eu bon effet sur lui.
Chansung jeta un coup d'oeil dans la cuisine, vit que personne ne faisait attention à eux, et en profita pour caresser les joues du petit brun qu'il adorait tant.
Celui-ci remua d'ailleurs un peu au contact, marmonna aussi quelques mots imcompréhensibles et reparti dans son sommeil.

Le rappeur sourit. Il était tellement mignon. Qui pouvait croire que Woo avait vingt ans avec un visage aussi tendre et rondouillet comme celui d'un môme de trois ans ?

Il glissa alors sa main sur les épaules et le secoua avec douceur. Il fallait qu'il mange et qu'il prenne son traitement. De plus s'il dormait trop la journée, il n'arriverait pas à dormir cette nuit.

“Allez, debout, un repas délicieux t'attends... C'est le manager qui s'occupe de la bouffe aujourd'hui, t'imagines ?” dit-il.

Wooyoung ouvrit les yeux, se redressa et regarda dans la direction de la cuisine.

Il était comme Chansung. La nourriture occupait une grosse place dans sa vie.

“Bon ! Maintenant que tu es parmi nous, je t'apporte un plateau.”

Le petit brun rattrapa le grand avant que celui-ci ne disparaisse dans l'autre pièce.

“Je veux dîner avec vous. On m'a dit de ne pas bouger, mais je ne vais pas me casser en mille morceaux si je parcours deux mètres.” expliqua-t-il en se levant.

Il grimaça. Son entrejambe le faisait souffrir.

“Reste-là. Nous, on va bouger.”

Et il l'aida à se rasseoir dans le divan.

Le petit gars de Busan devait bien avouer qu'être un mec, le matin, enfin, quand il se réveillait quoi, c'était horrible, encore plus lorsqu'on était blessé à cet endroit.

Wooyoung junior était au garde à vous, et apparemment, c'était vraiment douloureux.

Il avait hâte de commencer son traitement.

Quelques minutes plus tard, les autres arrivèrent avec leurs couverts et déposèrent le tout sur la table basse, posant ceux du malade également.

Ils s'installèrent ensuite autour, et un peu partout puisque la table n'était pas assez grande pour autant de monde et attendirent que le cuisinier du jour se ramène avec les plats.

“Voilà ! J'vous préviens, vous avez intérêt à apprécier, je ne compte pas cuisiner tous les jours.” plaisanta-t-il en s'installant avec sa casserole bouillante.

“Tiens, tes médicaments.”

Khun posa un verre d'eau et une boite de gellule à côté de l'assiette de Wooyoung, qui le remercia d'un magnifique sourire.

“Allez ! Bon appétit ! Et toi, tu manges deux assiettes, tu as besoin de force !” ordonna le manager en servant l'assiette de Wooyoung.

Le repas se déroula dans la bonne humeur, avec des vannes entre Jaebom et Taecyeon, des interventions de Junsu et des coups de coudes de Junho qui appréciait fort peu de se faire charier par les autres.

Le soir arrivé, le manager changea les chambres.

“Toi, tu dors dans la chambre de Wooyoung, Woo, tu vas dans celle de Junsu, et Junsu dans celle de Chansung.”

Le leader vocal rouspeta un peu, il détestait dormir dans le lit d'un autre, même s'il s'agissait de ses frères. Wooyoung acquiesça sans broncher, même s'il aurait préféré dormir dans celle de son petit prince préféré. Et Chansung était déçu. Il voulait se trouver dans la chambre du brun, mais avec le brun en plus justement.
Mais apparemment, le manager voulait quelqu'un de grand et de fort au cas où l'anti réapparaitrait. Il savait que Chansung ou Taecyeon maitriseraient la jeune fille si celle-ci se pointait, sans problème.

Il se doutait qu'elle ne reviendrait pas, avec les gardes qui trainait dans le coin, il serait bien malheureux de la voir quand même.

“Bien ! On se couche, demain les activités reprennent. Wooyoung, je ne sais pas encore qui va rester avec toi... Mais soit, bonne nuit !”

Comme d'habitude, ils se saluèrent et se séparèrent.

Dans la chambre de Wooyoung, Chansung débarqua avec ses affaires, prêt à squatter le lit. S'il n'avait pas la chance d'avoir le petit brun avec lui, il allait quand même apprécier de dormir dans ses draps.

“Dis moi ce que tu veux que je t'amènes ?” demanda-t-il à Woo qui se tenait debout devant son armoire à sous-vêtement. Il grimaçait. Se tenir debout était pour lui, de la torture.

“C'est bon, je...”

Le rappeur leva les yeux au ciel. Il voyait bien que son ami souffrait. Il l'attrapa et le prit dans ses bras comme l'aurait fait un marié avec sa nouvelle femme lors de leur lune de miel. Il alla déposé son fardeau dans la chambre de Junsu.

Khun qui apportait justement la tizane miracle, sentit son coeur se serrer quand il vit passer Chansung avec Wooyoung accroché a son cou. Le grand semblait heureux de l'avoir contre lui.
Et lui, il souffrait. Il aurait tant aimé être à la place du petit gars de Busan. Enfin... pas dans cette position, parce qu'il la trouvait ridicule, mais coller à lui tout simplement.

Junsu passa devant lui et agita sa main devant les yeux marrons du thaillandais.

“Tes piles sont mortes ?” demanda-t-il.

“Hein ? Euh, non, je pensais... Bon ! J'vais lui apporter sa tizane avant qu'elle ne soit froide !” répondit-il après un sourire au fashion victim qui emènageais ses affaires dans la chambre de Chansung.

“Ca t'arrive de ranger !?” hurla-t-il en découvrant l'immense chaos qui régnait dans la piaule du rappeur.



“Voilà, maintenant, tu me dis ce que tu veux que je ramène !” insista Chansung avant de sursauter en voyant Khun à l'entrée de la chambre.

“Ah ! Ma tizane !” s'exclama, heureux, Wooyoung, en tendant les bras comme un gosse.

Le thaillandais s'approcha en souriant tendrement et lui donna sa tasse. Le petit brun la bu avec un plaisir non dissimulé.
Chansung détourna le regard, froissé, frustré, blessé aussi... il en avait marre que l'autre se pointe à chaque fois qu'il avait le malheur de se trouver plus de deux minutes avec lui. A croire qu'il le faisait exprès !

“Alors ? Tu me le dis ou j'laisse Nichkhun le faire pour toi ?” répéta-t-il un peu plus durement qu'il ne l'aurait voulu.

Wooyoung s'arrêta, haussa les sourcils et questionna du regard le grand brun qui n'osait pas le regarder dans les yeux, faisant mine de s'interesser à la boucle de son pantalon.

“Euh... Je...”

Nichkhun reprit la tasse des mains de Wooyoung.

“Je suis déjà occupé. Je vais faire la vaisselle.”

Et il disparu.

Il n'y avait rien à laver, mais il voyait bien que c'était tendu et il préféra s'éclipser.

“Un caleçon ? rien d'autre ?” demanda de nouveau Chansung, plus calmement.

Le Ssanti dancer acquiesça. Il était un peu dégouté tout de même. Son ami avait fait fuir le petit prince alors que lui, il voulait qu'il reste.

Il s'allongea sur le lit en soupirant et attendit que l'autre ramène ses affaires personnelles, se posant mille questions sur le comportement étrange des deux garçons.


La nuit tomba, il faisait calme dans l'appartement. Tout le monde avait trouvé le sommeil. Même Wooyoung qui, pourtant, avait tourné une bonne heure avant de sombrer dans le coma le plus total.

Dans la chambre de Woo, dans laquelle dormait Chansung, la fenêtre s'ouvrit lentement et une ombre passa, s'arrêtant au-dessus du lit.

“C'est quoi ce bordel... Qu'est-ce qu'il fout là, lui ?” grinça une voix féminine le plus bas possible.

Elle se leva et voulu rebrousser chemin. Elle savait qu'il s'agissait de Chansung et savait également que face à lui, elle ne faisait pas le poids.

Elle grogna contre elle-même, elle aurait dû se douter qu'ils allaient changer leurs places.

Alors qu'elle retournait sur ses pas, son poignet fut attrapé par une main puissante et elle bascula dans le lit, sur les genoux d'un Chansung au regard noir et les cheveux en bataille.

“Un mot et je te brise le poignet.” la menaça-t-il.

“Arrête de parler pour ne rien dire ! Tu ne me fais pas peur ! Tu es un petite idole de merde qui n'oserait même pas écraser un cafard de peur de se faire taper sur les doigts par les fans !” lança-t-elle.

Il serra son emprise sur son poignet et elle grimaça de douleur.

“Cherche-moi et tu vas voir que je ne suis pas aussi gentil qu'on le pense. A partir du moment où on s'en prend à un de mes proches, je me fiche totalement de ce que peuvent dire les gens.”

Elle ne broncha pas. Apparemment, ce Chansung n'était pas si tendre qu'on le disait. Elle préféra ne pas le titiller. Elle se redressa, son poignet toujours emprisonner dans la grosse main de celui qu'on considérait comme un ours.

“Qu'est-ce que tu vas faire maintenant ? Tu vas appeler tes copains et vous allez me livrer à la police ?” demanda-t-elle assise sur le bord du lit, mauvaise.

“Non... Je vais faire un marché avec toi... T'as tout intérêt à accepter si tu ne veux pas te retrouver en prison.”

Elle pouffa.

“En prison ! Je ne vais pas aller en prison. Je n'ai rien fait ! Il a juste reçu un coup dans les *ouilles !”

Il serra ses doigts et elle gémit de douleur.

“Tais-toi. Tu l'as menacé avec une lame. Tout aurait pu tourner au drame, tu aurais pu le tuer ou même te tuer. Ce n'est pas rien !” répliqua-t-il pour la remettre à sa place.

“Domage alors ?” rétorqua-t-elle avec un sourire malsain.

“Finalement, je vais peut-être te livrer aux flics...”

Elle se tourna vers lui vivement.

“C'est bon ! C'est quoi ton foutu marché ?”

Il la relâcha et se leva.

“Tu te débarrasses de quelqu'un pour moi et en échange, je ne te balances pas ?”

Il savait qu'elle n'irait pas parler aux policiers de ce marché. Elle savait aussi que si elle balançait leur petite conversation, Chansung n'hésiterait pas à dire qu'elle était celle qui s'était introduite chez eux pour menacé, et blessé, Wooyoung. Ils le croiraient lui et pas une folle furieuse.
Il avait tout à y gagner. Il se débarrassait d'un gars qui lui mettait des bâtons dans les roues, et elle pouvait s'y donner à coeur joie sur un des membres.


Dernière édition par Shu le Jeu 15 Avr - 17:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fanfictionsfrancaise.forumactif.com
Shu
Admin
avatar

Messages : 152
Date d'inscription : 29/03/2010
Age : 36
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Garde du corps   Jeu 15 Avr - 17:48

Tout le monde y trouvait son compte, sauf que si quelqu'un devait plongé, il était certain que ce serait elle.

“Mhh... Qui est-ce ?”

Il lui donna alors la description et un sourire malsain se dessina sur les lèvres de la jeune fille.

Elle détestait Wooyoung plus que les autres, mais Nichkhun n'était pas mal dans son genre non plus.

Il souriait toujours, faisait le beau gosse, alors qu'il dansait mal et n'avait aucun talent en chant, et pourtant, tout le monde l'admirait. Rien que d'y penser, elle avait envie de vomir.

Elle serra la main de Chansung, acceptant le marché.

“Bien. Donne moi ton numéro, je te contacterai pour te prévenir quand le moment sera le bienvenu pour que tu puisses faire disparaitre ce parasite.”

“Je peux savoir pourquoi tu veux que je m'occupe de cette vermine ?” demanda-t-elle en se dirigeant vers la fenêtre.

“Tu n'as pas besoin de le savoir. Maintenant, tire-toi, je t'appelerai.”

Elle haussa les épaules et reparti d'où elle était venue.

Chansung se réinstalla dans le lit. Il n'était pas vraiment fier d'en arriver là, mais il voulait vraiment que Khun disparaisse des environs. Il voulait Wooyoung rien que pour lui, et il était prêt à tout pour l'avoir.

Il savait que Woo serait éffondré après la disparition du châtain, mais lui, il serait là pour s'en occuper. Il mettrait sans doute du temps pour remplacer le thaillandais dans le coeur du petit brun, mais il était persuadé qu'il finirait avec lui.



Dans la rue, la jeune fille n'en revenait pas. Elle venait de passer un accord avec un des gars qu'elle détestait tant.
Quoi que, là, le gars en question n'était plus si détestable que ça.

Les mains dans les poches, elle retourna chez elle, légèrement frustrée de ne pas avoir pu s'en prendre à Wooyoung.
Mais en y réflechissant bien, il était évident qu'ils n'allaient pas risquer de le laisser au même endroit après ce qu'il s'était passé. Sur ce coup, elle avait été stupide de penser qu'elle pouvait le revoir et recommencer ses menaces.
Elle se jura qu'une fois la mission effectuée, elle essayerait de le choper autrement.

Arrivée chez elle, elle monta dans sa chambre et s'affala sur son lit. Il fallait maintenant penser à approcher ce Nichkhun de malheur.

“J'vais encore devoir me déguiser !” pesta-t-elle en se retournant.

Elle savait, enfin, elle se doutait fort qu'il n'était pas attirer par les filles. Alors, pour pouvoir l'attirer à elle, il fallait qu'elle se transforme en mec. Une chance pour elle, elle n'était pas spécialement féminine, ni physiquement ni au niveau caractère.
Elle allait pouvoir se faire passer pour un gars facilement... fallait juste espérer qu'en garçon, elle puisse être assez beau pour attirer le regard du thaillandais.

Elle s'étira bruyamment, sans grâce et s'endormit.

Une longue journée l'attendait.



Le manager était assit dans le divan, son agenda sur les cuisses. Il regardait qui avait quelque chose à faire au matin et qui ne devait pas bouger spécialement.
Il vit que Nichkhun n'avait rien de prévu avant quatorze heures.

“Bien ! Toi, tu restes ici.” dit-il en pointant du doigt le thaillandais qui griffonait quelque chose sur un bout de papier, assit sur le sol.

“Ah ? J'devais pas aller à une séance de photo ?” demanda-t-il, certain d'avoir cru comprendre que son emploi du temps était charge le matin.

“Non... Enfin, si, mais l'après-midi. Donc, Khun tu t'occupes de Wooyoung pendant notre absence. Ensuite, c'est... Junsu.” dit-il en refermant son book.

Il se leva et alla se chausser à l'entrée.

“Vous avez les numéros de téléphone qu'il faut, si y a un soucis, vous appelez, vous le savez. Au pire, vous filez. Il y a des gardes du corps dans les environs, dans le bâtiments... Bref, partout, vous êtes en sécurité. Vous autres, bougez-vous, on y va.”

En sécurité, pensa Chansung. Il l'avait vu hier soir, tiens. Les gardes du corps devaient vraiment être à la masse pour ne pas voir la fille grimper sur les murs.
Mais il ne dit rien, il ne fallait surtout pas qu'il en parle, sinon son plan tomberait à l'eaut et il n'aurait jamais Wooyoung pour lui.

Il enfila sa veste et se tourna vers les deux garçons qui discutaient dans le divan.

Ses poings se serrèrent. Khun avait posé une main sur le front du brun pour s'assurer que celui-ci n'avait pas de fièvre.

Il était impatient que le moment pour se débarrasser de ce type, se présente enfin. C'était à lui de prendre soin de Wooyoung, à lui et personne d'autre.

Il sorti de l'appartement après un regard mauvais au thaillandais.

Mais il ne vit pas que Wooyoung avait perçu ses yeux noirs...

Ni que Junsu avait remarqué qu'il avait serrer les poings en regardant les deux jeunes hommes.

Maintenant, ils étaient deux à se demander pourquoi Chansung réagissait bizarrement.

“Pas de bêtises. Ne le laisse pas jouer avec le gaz ni avec les produis ménagers.” taquina le leader en sortant le dernier.

En réponse, Wooyoung lui tira la langue.



“Tu ne le trouve pas étrange ?” demanda soudainement le petit brun.

“Euh ? Qui donc ?”

Khun savait de qui il parlait, mais préférait jouer l'innocent.

“Bah, Chansung !”

Le châtain secoua la tête.

“Il s'inquiète juste pour toi, et contrairement aux autres, il le montre. Ne t'inquiète pas.” répondit-il en se levant.

Wooyoung savait qu'il mentait. Enfin, qu'il ne lui donnait pas la véritable raison. Il savait qu'il s'inquiètait, comme lui l'aurait fait, mais il sentait qu'on lui cachait des choses...

“Tu veux regarder un film ? Dessiner ? Ecrire ? Appeler quelqu'un ? Manger ?” demanda-t-il, les mains sur les hanches.

Le petit brun haussa les sourcils, se demandant s'il ne le prenait pas pour un gosse de trois ans dont il devait s'occuper.

“Euh... Non. Je n'ai envie de rien.” répondit-il en s'allongeant.

“Même pas envie de regarder la télévision ? Profite que tu puisses faire ce que tu ne fais pas d'habitude !”

Il se tourna et allum le poste. Il donna la télécommande au jeune homme et disparu dans la cuisine.

En temps normal, quand Nichkhun avait du temps libre, il le passeit à appeler ses soeurs ou à jouer du piano, mais pour le faire, il se planquait dans une pièce pour être tranquille. Sauf que là, il n'avait pas le droit de s'éloigner du malade trop longtemps.

Alors, il préféra préparer un petit casse-croute pour son ami, pour que celui-ci puisse avaler plus facilement ses médicaments tout à l'heure.

Tout en sortant les aliments du frigo, il se mit à penser à ce qui lui avait dit Wooyoung quelques minutes auparavant.

Il avait bien vu que Chansung réagissait bizarrement. Oh, oui, ça, il l'avait bien vu. Son coeur le lui rappelait tous les jours en se tordant dans tous les sens. Chansung était amoureux de Wooyoung, et détestait le voir avec lui. Voilà pourquoi il agissait bizarrement. Enfin, bizarrement pour le petit brun, mais naturellement pour Khun, puisque lui aussi réagissait presque pareil.
Quoi que, ce n'était pas exactement pareil, il ne ressentait pas que de la colère, mais plutôt une grosse tristesse dès qu'il voyait le grand brun s'occuper du Ssanti dancer... alors que Channie, lui, montrait clairement qu'il enrageait.
Il ne le voyait pas toujours, mais les rares fois où il était arrivé alors qu'il était en présence de Woo, il sentait comme une aura sombre émaner du rappeur. Il n'était pas un magicien ou quelque chose du genre, il pouvait sentir quand quelqu'un le haissait ou pas simplement.
Et malheureusement pour lui, lui qui ne voulait que le bonheur du jeune homme, se faisait détester par celui qu'il aimait.

Son sandwich était enfin terminé et il l'apporta dans le salon. Il leva les yeux au ciel quand il vit que Wooyoung ronflait.

Il déposa l'assiette sur la table, éteignit la télévision et alla chercher un bouquin. Comme il ne pouvait pas faire ce qu'il voulait, il en profita pour lire un peu.

C'est donc endormit sur la table basse, pour Khun, et le corps à moitié sur le sol que les autres découvrirent les deux garçons.

Chansung, qui avait devancé tout le monde, fulmina en voyant dans quelle position le petit brun se tenait. Il hurla et réveilla tout le monde en sursaut.

“T'es sensé le surveiller et tu t'endors ?! T'as vu comment il est mit !” cria-t-il sur le thaillandais qui ne comprenait rien, l'esprit encore embrumer.

“C'est bon, j'suis pas mort, c'est pas la peine de lui hurler dessus... C'est moi qui ait glisser à ce que je sache !” rétorqua Wooyoung, fort peu content de se faire réveiller en fanfare et de voir qu'on agressait le thaillandais.

Le grand brun aida Woo à se remettre convenablement dans le divan et fusilla de nouveau le châtain qui se releva et s'excusa auprès du malade.

“J'suis pas en porcelaine, les gars ! Si j'ai envie de dormir la tête à l'envers, je le ferai. J'vais pas mourir si j'me tort le doigt, réveillez-vous !” râla-t-il en se levant.

“Où vas-tu ?” demanda Chansung en le retenant par le bras.

“J'vais aux toilettes, tu veux venir aussi ? Sait-on jamais que je ne suis pas capable de la tenir tout seul !” s'énerva-t-il en se dégageant de l'emprise du rappeur.

Chansung tourna les talons et alla s'enfermer dans sa chambre. Les autres étaient arrivé entre temps et se demandait pourquoi tout le monde se criait dessus.

Junsu s'éclipsa et alla voir leur mangeur de banane national.

“Pourquoi il pète son câble ?” demanda Jaebom.

Nickhun debout, s'excusa de nouveau.

“Je devais veiller sur lui, mais je me suis endormi. Il a raison de m'engueuler.”

Taecyeon qui revenait de la cuisine avec une bouteille d'eau.

“Non. Il y a une façon de s'adresser aux gens. Encore plus lorsqu'il s'agit d'un aîner.” dit-il sérieusement.

Le manager arriva, essouflé.

“Dites, les gars, vous auriez pu m'aider avec les sacs !” gromella-t-il en les déposant dans le salon.

Il vit que l'ambiance était tendue et questionna le thaillandais.

“Il se passe quoi là ?”

“Rien ! Tout va bien ! Le traitement fait effet, j'ai moins mal. Peut-être que d'ici la fin de la semaine je serai rétablis et je pourrais aller m'entrainer, non ?” expliqua Wooyoung en revenant des toilettes.

“T'es pas sensé te reposer, toi ? Qu'est-ce que tu fais sur tes pieds ?”

Wooyoung soupira.

“J'vais pas me pisser dessus pour vous faire plaisir.” répliqua-t-il en se dirigeant vers le sofa dans lequel Junho et les deux américains avaient élu domicile.

“Euh, ouais... Bon. Nichkhun, je t'embarque... Junsu toi... Junsu ?”



“Qu'est-ce que tu veux ?”

Junsu était adossé à la porte.

“J'veux savoir pourquoi tu détestes tant que ça Nichkhun. Ca fait un moment que je t'observe, et tout à l'heure, ce que j'ai vu a confirmé ce que je pensais... Tu serrais les poings en le regardant, tu luis a hurlé dessus comme on hurle sur un chien...”

Chansung ne disait rien, il lui tournait le dos, faisant mine de s'occuper de quelque chose sur son bureau.

“Je vois, tu ne veux pas me le dire... Bien. Sache que je ne te laisserai pas hurler sur les autres comme cela sans raison. Je t'aime comme j'aime les gars, mais je n'hésiterai pas à te mettre mon poing dans le visage si tu continues de te comporter comme une brute sans me dire pourquoi...”

Il se décolla de la porte et quitta la chambre.

“Fait chier...”

Le rappeur balança ce qui se trouvait sur la table, d'un geste rageur.



“Ah ! Bon, alors, toi, t'es ici pour une heure et demi, ensuite, c'est Chansung, et après on dine. Et il y a une émission de radio... mais je ne sais pas encore si on va la faire ce soir.”

Il fit un geste vers les trois larves dans le divan, et embarqua tout ce petit monde dans le van.

“Vérifie qu'il prenne son traitement comme il le faut.” dit-il avant de fermer la porte sur un Junsu qui le chassa gentiment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fanfictionsfrancaise.forumactif.com
Shu
Admin
avatar

Messages : 152
Date d'inscription : 29/03/2010
Age : 36
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Garde du corps   Jeu 15 Avr - 17:48

“J'suis pas complètement con, non plus. Et puis t'es assez grand pour savoir ce que tu dois faire. Il devrait se relaxer de temps en temps.”

Le fashion victim se laissa tomber dans le divan, chopa la télécommande et zappa un peu avant de tapoter la place à côté de lui.

“Allez, assied toi, pose tes pattes sur moi si tu veux. J'tiens pas à me faire incendier si Chansung te vois debout à son retour.”

Wooyoung s'exécuta, silencieux.

“Il agit vraiment étrangement depuis quelques jours... Surtout en présence de Khun. Tu sais pourquoi ? Tu lui as parlé tout à l'heure, qu'a-t-il dit ?”

Junsu haussa les épaules. Il ne savait pas vraiment, il avait juste une petite idée, mais il devait d'abord mettre les choses au clair avec le grand brun avant d'en parler au petit.

“T'inquiète pas. Occupe-toi de te remettre sur pied, on gère la situation.”

Le petit gars de Busan soupira fort, contrarié.

“J'voudrais bien qu'on m'dise pourquoi ces deux crétins se regardent en chien de faience quand je suis là !” explosa-t-il en se levant.

Le leader vocal soupira à son tour avant d'éteindre la télévision.

“Réfléchis un peu, babo, tu auras ta réponse. Moi, j'vais m'faire un bol de crème glacée, t'en veux ?”

Wooyoung lui balança un coussin.

“Non ! Des réponses, je veux, pas de glace !”

Et il tourna les talons pour s'enfermer dans sa propre chambre.

“J'aimerai pas être à ta place, mon pauvre Wooyoung... Mais j'peux pas t'en dire plus pour le moment, j'tiens pas à agraver la situation...” se dit-il en fourant sa tête dans le congelo.



Dans sa chambre, la jeune fille se regardait dans le miroir. Elle était satisfaite de ce qu'elle avait acheté.
Des fringues de mec, à la mode. De ce qu'elle savait à propos de Nickhun, le jeune homme aimait le genre bien habillé, chic mais cool.
Et ce qu'elle avait trouvé était parfaitement dans les goûts du thaillandais, elle en était sûre. Il lui restait le visage à changer et la coiffure. Elle n'était pas féminine, ses traits n'étaient forcément très fin, mais elle n'était pas moche non plus... cela allait lui faciliter la tâche.

Elle alla dans la salle de bain et essaya quelques coiffure a base de gel...



L'ambiane était tendue dans le van. Chansung ne participait pas aux conneries de Taecyeon et Jaebom alors qu'habituellement, il en faisait partie. Il était toujours le premier à planter ses dents dans la première épaule qui passait.
Mais là, il avait le front collé à la fenêtre de la portière. Il repensait à sa conversation avec Junsu. Enfin, au monologue du leader vocal, surtout.
Il devait avouer qu'il avait un peu peur que tout se barre en live. Il ne voulait pas être en guerre avec les autres, il ne voulait pas de bagarre.
Tout ce qu'il demandait, lui, c'était de pouvoir garder Wooyoung auprès de lui...

Derrière, tout aussi silencieux que Chansung, Nichkhun observait le jeune homme. Il se retenait de pleurer. Il lui en voulait de lui avoir hurlé dessus comme il l'avait fait. Il se fichait de savoir que c'était son cadet, il s'en foutait des formes de politesses, tout ce qu'il retenait, c'était que l'homme dont il était amoureux avait élevé la voix sur lui. Lui avait parler avec colère, rage...
Et ça lui faisait mal. C'était ce genre de situation, qui lui prouvait que jamais il ne pourrait lui avouer ses sentiments.
C'était clair pour lui, il ne l'aimait pas, il le détestait même profondément. Nichkhun soupira, attirant ainsi l'attention de Junho, assit à côté de lui.

“Est-ce que tu te sens bien ?” l'interrogea-t-il en voyant la mine sombre du châtain.

“Oui, oui... Dis, est-ce que je peux t'emprunter ton lecteur mp3 ?” demanda-t-il en lorgnant sur l'objet en question.

“Euh, ce n'est pas le mien mais celui de Youngie... Mais je suppose qu'il ne dira pas non.” répondit-il en retirant ses écouteurs.

Khun posa les mains dessus subitement et s'excusa.

“Non ! C'est bon, j'ai changé d'avis... J'vais juste fermer les yeux quelques minutes”

Junho haussa un sourcil, ne comprennant pas pourquoi il avait changé d'avis aussi vite.

Devant, Chansung avait tiqué quand il avait entendu que l'appareil appartenait au petit brun et il avait froncé les sourcils quand Khun avait refusé de le prendre.

Le châtain posa sa tête contre la paroi, laissant Junho remettre les écouteurs dans ses oreilles, et regarda le grand brun.

Le rappeur, quant à lui, ne comprenait pas pourquoi il avait changé soudainement d'avis. Avait-il perçu sa réaction qu'il pensait pourtant discrète ?

Quelque chose clochait...

Avait-il peur de lui maintenant ? Peut-être que cela était le cas, après lui avoir gueulé comme il l'avait fait, il y avait de quoi...

Les deux jeunes hommes étaient plongés dans leurs pensées, à se poser mille et une questions...



Le van s'arrêta dans le garage et tout le monde sorti. Il était ving heure trente. Ils étaient en retard. Apparemment, ils avaient mis un peu plus de temps que prévu.
Une chance que Junsu n'avait rien d'important à faire dans l'après-midi.
Ils rentrèrent donc tous au bercaille, heureux de pouvoir se poser un peu. Pas d'émission de radio au final, ils allaient pouvoir se relaxer un peu avant de reprendre une autre journée de folie.

Wooyoung était dans le salon, la tête posée sur les cuisses d'un Junsu absorbée par un téléfilm.

“J'ai une faim de loup !” s'exclama Taecyeon en entrant dans l'appartement.

Le petit brun voulu se redresser. Sans savoir pourquoi, il s'était dit que si Khun ou Channie le voyait confortablement installé sur le leader vocal, cela allait encore engendré des crises. Mais il se retrouva plaqué sur le divan, la tête sur la cuisse de Junsu, la main de celui-ci posée sur le torse.

“Ne bouge pas.” lui avait murmuré le fashion victim sans le regarder lui ni l'entrée.

Le géant de Boston fit un petit coucou à Woyoung qui lui répondit de la même manière, et fila dans la cuisine fouiller dans les placards.

Junho s'avança vers le petit brun et lui tendit son lecteur.

“Merci ! Je pense que le mien est chargé maintenant.” dit-il, un sourire doux comme d'habitude aux lèvres.

Le manager entra le dernier, ferma a clé derrière lui et soupira enfin.

“Je suis content ! Y a rien de mieux que d'être chez soi ! Qui s'occupe de la cuisine ?” demanda-t-il en retirant sa veste.

Jaebom s'eclipsa.

“Pas la peine de fuir, personne ne te veux aux fourneaux !” lança le manager.

Le petit américain lui répondit en anglais.

“Sûrement !” rétorqua l'homme, n'ayant absolument rien compris à ce qu'il avait dit.

Il s'approcha à son tour vers les deux jeunes hommes qui n'avaient pas bouger d'un poil.

“C'est si intéressant que ça ?” demanda-t-il à Junsu.

Celui-ci haussa les épaules, sans un regard pour l'homme.

“Bon ! Khun et Chansung, à la cuisine.” ordonna-t-il avant de disparaitre dans sa chambre.

Comme après chaque journée, il troquait son costume pour un training.

Wooyoung s'était tendu. Chansung et Khun, seuls, dans la même pièce, après ce qu'il s'était passé ? Le manager le faisait-il exprès ?
Il lança un regard à Junsu qui secoua la tête, lui signalant ainsi qu'il ne devait pas stresser.

“Chansung ?” appella Taek, un fruit dans la main.

Quelqu'un tambourina à la porte et il alla voir.

“Merci de m'avoir oublié !” lança-t-il en entrant, vexé.

Taek tapota son épaule en rigolant, trouvant la situation assez drôle et retourna dans la cuisine. Ses fouilles n'étaient pas terminées.

Le maknae se déchaussa, accrocha sa veste et se rendit dans le salon.

“C'est à toi et Khun de faire le dîner de ce soir.” informa Junsu sans le regarder.

Chansung cala juste devant la cuisine.

Le thaillandais était déjà occupé à sortir les légumes du frigo et Taecyeon attendait à table, une serviette accrochée au col de son t-shirt.

Pourquoi lui ? Ils étaient sept et il fallait que ce soit avec lui ? C'était une blague ? Un complot ?

Il soupira. Il n'avait apparemment pas le choix. Il ne se voyait pas dire “je ne veux pas le faire avec lui” sans donner de raison.

Sans un mot pour le châtain, il se mit au travail.

L'américain leva les yeux au ciel avant de se lever.

“Quand vous aurez fini de vous faire la guerre, prévenez-moi.”

Quelques minutes passèrent avant que Khun n'ouvre la bouche pour s'adresser à Chansung.

“Je suis désolé pour tout à l'heure. J'aurai dû faire attention... Tu as eu raison de me crier dessus. Je ferais mieux la prochaine fois que j'aurai à le veiller.” dit-il en tournant dans la soupe.

Le grand brun acquiesça sans répondre.

Pour une raison obscure, il se demandait pourquoi sa voix, sa façon de lui parler, de s'excuser, lui faisait tordre son coeur.

Il ne comprenait pas pourquoi il était toucher par ce qu'il avait dit...



Le diner était prêt ! La table était mise et Wooyoung était assit le premier, limite collé à la chaise. Il avait la ferme intention de manger dans la cuisine avec eux. Comme avant.

“Si tu te plainds, je t'enferme sur le balcon tout l'hiver.” menaça le manager en s'installant.

Les autres rigolèrent. Ils savaient qu'il était capable de le ligoter sur le balcon malgré tout.

Chansung servit les assiettes, essayant de paraitre plus cool que tout à l'heure. Pas qu'il en avait envie, mais il ne voulait pas reevoir de remarques de la part des autres. Khun déposa ensuite les derniers petits plats et s'installa.

“Hmmm ! Je sens que je vais me régaler, comme toujours !” sexclama Jaebom en se servant.

“Bon appétit !” lança d'un air enjoué, Taek, oubliant tous les soucis du monde face aux mets délicieux qu'avait concoctés les deux jeunes hommes.



La soirée se passa sans encombre. Wooyoung restait près de Junsu, se sentant en sécurité avec lui. Le leader vocal avait accepté le rôle de protecteur, de bouclier. Chansung avait demandé au manager s'il pouvait dormir de nouveau dans la chambre de Woo. Il avait même demandé s'il pouvait emménager ses affaires là et déplacer celles du Ssanti Dancer dans la sienne.
Sa chambre avait une petite fenêtre, mais il suffisait de la barricader pour que personne ne passe ou qu'on y balance des objets.
L'homme accepta et laissa le maknae se débrouiller avec les autres pour le déménagement.

Junsu avait accepter, naturellement. Il récupèrait sa chambre, il était donc content. Wooyoung ne disait rien et laissa les choses se faire.
Il n'osait pas le contrarier.

Chansung avait demangé a Jaebom de l'aider à ramener ses affaires personnelles et à Taecyeon de bouger son bureau avec lui.
Ils mirent une bonne heure et ils purent enfin se coucher.



Nickhun, dans sa chambre, éclata en pleurs, le nez fourré dans son oreiller. Il ne voulait pas qu'on l'entende.
Il souffrait. Vivre sous le même toit que le mec dont on était fou amoureux, de le voir, lui, amoureux d'un autre, de le voir le détester alors qu'il ne demandait qu'à faire son bonheur...
C'était la torture la plus horrible qu'il puisse exister pour lui.
Il devait laisser tomber... il devait se faire à l'idée que le mec le plus populaire du groupe n'arrivait pas à charmer la seule personne qu'il voulait.
Il fallait passer à autre chose, Hwang Chansung ne serait jamais sien.

Khun se retourna et souffla, ses yeux étaient gonflés et sans doute très rouge. Il ne voulait pas abandonné, mais il ne voulait pas passer sa vie à souffrir. Il était obliger d'éttoufer son coeur pour le bien de tout le monde, pour le sien, celui de Chansung, celui de Wooyoung, car il savait que le petit brun souffrait aussi de cette situation...

“Quelle merde...” soupira-t-il.

Essayer de taire ses sentiments allait être une mission longue et difficile. Mais il fallait qu'il y arrive, sinon il allait sombrer dans la déprime et la folie...



Le lendemain, ce fut Junho qui se trouva au chevet de Wooyoung pendant que les autres étaient occupés ici et là.

Nichkhun était dans la rue, attendant sagement que le manager et Junsu sortent d'une boutique de fringue. Ils devaient se rhabiller pour des photos.
Le concept était simple, ils s'habillaient comme ils le voulaient et choisissaient l'endroit. Cela changeait des studios et des décors en carton. Ils allaient pouvoir être au naturel.
Et le thaillandais, aujourd'hui, avait opté pour une chemise blanche aux manches courte, un
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fanfictionsfrancaise.forumactif.com
Shu
Admin
avatar

Messages : 152
Date d'inscription : 29/03/2010
Age : 36
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Garde du corps   Jeu 15 Avr - 17:49

débardeur noir, un jean troué et assez moulant, une paire de botines usée et une paire de lunette maron clair. C'était classe et assez banal à la fois.
Il attendait donc dans la rue, assit sur un banc, le visage baissé au maximum pour ne pas se faire reconnaitre.
Mais peine perdue, une jeune fille... ou plutôt, un jeune homme l'avait reconnu. Il s'était rapproché de lui, sans un mot, sans un regard pour lui et s'étaint installé sur le banc.
Il fouilla dans sa poche après son portable et pesta.

“Excuse-moi, tu as l'heure ?” demanda-t-il d'une voix pas très grave, mais très douce.

Khun regarda sa montre et lui donna l'heure.

“Merci. Est-ce que tu aurais vu un garçon aux cheveux blonds ?” le questionna-t-il, toujours avec douceur.

Le châtain secoua la tête.

“Oh, je vois... Encore un lapin, donc.” soupira l'autre, une pointe de tristesse dans la voix.

Khun tourna le visage légèrement.

“Désolé pour toi...” dit-il.

Le jeune garçon sourit et secoua la main. Le chanteur nota qu'il avait des manières un peu féminine.

“Non ! Ce n'est rien. Je devais me douter qu'il n'allait pas venir. Ce n'est pas la première fois qu'on joue avec moi. Je suis bien trop naif, sans doute.” expliqua-t-il en souriant doucement.

Il se leva et s'étira.

“Bon. J'ai toute la journée alors... J'aime bien tes lunettes en tout cas, elles te vont bien. Ravis d'avoir pu parler, aurevoir !”

“Attends. On peut parler un peu encore ?”

Le jeune homme s'arrêta et lui offrit un sourire resplendissant.

“D'accord !”

Et il se réinstalla.

Dans le magasin, le manager tenta d'étouffer Junsu avec un t-shirt rose.

“T'es trop difficile !” râla-t-il, alors que l'autre était mort de rire.

Ils avaient essayer pas mois d'une soixantaine de blouses et pas une seule ne plaisait au fashion victim.



Les garçons se trouvaient désormais dans un bois. C'est Taecyeon qui avait choisit l'endroit et seul lui fut prit en photo. Le lieu était magnifique mais ne collait pas à la nature des autres. Ils attendirent donc que la séance se termine avant de passer à autre.

Le suivant fut Chansung. Le maknae avait choisit une vieille usine. Le manager et le staff avaient dû négocier pour qu'ils puisse squatter une petite heure le temps de faire les photos.

Le jeune homme était vêtu de noir, un jean simple, une chemise sans manches mais aux coutures usées ouverte sur son torse parfaitement dessiné, des botines et une bande noir pour lui retenir les mèches (visualisé le look du MV Color ! XD). Bref, sauvage et sexy à la fois. Telle était l'image qu'il voulait donner aujourd'hui.

Et Khun ne se sentait plus. Même s'il faisait des efforts pour étouffer ses sentiments, son attirance pour le grand brun, le voir comme ça ne l'aidait pas du tout.
Il ne pouvait pas aller faire un tour ou tourner le dos, les autres allaient se poser des questions.
Et de plus, il voulait quand même le voir... c'était plus fort que lui.

Il sentait son coeur se serrer. Dire que ce mec ne serait jamais le sien. Il gromella. Qui aurait la chance de pouvoir avoir un type aussi bien fait que Hwang Chansung ?
Il ne voulait pas le savoir... tant que ce n'était pas lui, la réponse ne l'intéressait pas.

La séance fut terminée et ils passèrent à Jaebom qui décida que la rue, aux murs taggés serait l'endroit idéal pour lui, b-boy de son état.

Le petit américain fit des cabrioles, des pas de danse, fit son petit show de nain de jardin sexy, au plus grand bonheur des jeunes demoiselles qui se perdaient dans le coin.

C'était amusant et énergique, comme à chaque fois que Jaebom était la vedette.

Vint enfin le tour de Nichkhun. Celui-ci voulait se faire prendre en photo sur la plage, mais le temps ne le permettait pas. Il faisait beau, le soleil était présent, mais du côte de la mer, le vent était fort.
Le manager n'avait pas accepté sa demande. Il avait donc opté pour une autre direction, et ce fut dans une école qu'ils se rendirent.
Encore une fois, ils négocièrent avec le directeur du bahut pour occuper une classe vide le temps de faire quelques photos. Heureux et fier de voir qu'un des groupes les plus populaires de Corée avait choisis son établissement pour une séance, il avait accepté rapidement.

Mais l'accoutrement de Khun ne collait pas à l'endroit. Il avait chopé la cravate de son manager, qui ne sortait jamais sans, et l'avait enfilé. Il avait retire ses lunettes de soleil. Il voulait donner l'image du professeur ou encore de l'étudiant sexy.

Il s'était alors installé au bureau, prenant une règle avant de se ramener vers le manager et de lui demander s'il avait ses lunettes de vue sur lui. L'homme gromella et les lui donna.

C'est donc avec des lunettes aux bords noirs, rectangulaires, une chemise sans débardeur, à moitié ouverte sur son torse blanc, une cravate à peine nouée, qu'il prit la pose sur le bureau. Les mains à plat, la règle dans celle de droite, le sourire made in Khun plaqué au visage, qu'il fit face à l'objectif.

Il était sûr de lui, comme à chaque fois qu'il posait. Il savait qu'il allait en faire hurler plus d'unes une fois les photos tirées.
Il était juste un peu triste que cela ne marche pas sur le grand brun.

Mais s'il faisait un peu plus attention, s'il ne fixait pas l'appareil, il verrait que le maknae ne semblait pas insensible.
La position, les vêtements... Khun était vraiment sexy.

Et Chansung se gifla mentalement. Pourquoi pensait-il cela ? Il le détestait ! C'était son ennemi, son concurent, celui qui voulait lui voler son Wooyoung. Comment pouvait-il le trouver beau ?

Il tourna les talons et alla dans le couloir, tant pis s'il se ramassait les étudiantes sur le dos, ses pensées se barraient en live.

La séance se finit par une petite dédicace des membre du groupe et ils repartirent pour la dernière.

Junsu avait décidé qu'il voulait faire des photos dans un musée d'art, aux côtés de tableaux d'art abstrait. L'idée était originale, mais le propriétaire du musée ne voulait pas.
Aucune photo ne pouvait être prise, c'était dans le règlement.
Finalement, ils s'arrêtèrent dans un restaurant chic, mais sombre, et vide. Ils étaient là pour boire un verre et manger un morceau, mais le photographe en voyant Junsu assit seul à une table, un magasine dans les mains, l'avait trouvé magnifique. Et à son insu, l'avait prit en photo.

Ils rentrèrent donc à la maison, fatigués mais content de ce qu'ils avaient fait. Ils aimaient ce genre de séance, même si c'était épuisant de courir partout.



Wooyoung était dans le salon, il s'entrainait sur A&A. Il souffrait encore un peu, à certains mouvements, mais dans l'ensemble, il pouvait encore bouger assez facilement. Il était heureux, il guérrissait plus rapidement qu'il ne le pensait. Il allait peut-être vraiment pouvoir reprendre l'entraimement ce week-end. Junho était dans le divan, frappant dans ses mains, tout sourire, il adorait voir son ami danser car souvent cela se terminait par des grimaces.

La porte s'ouvrit soudain. Wooyoung s'arrêta et se jeta dans le divan, grimaçant au passage car il s'était mal receptionné. Junho s'était leve et avait éteind la chaine hi-fi.

“C'est la fête ?” demanda Jaebom en entrant.

“Non, juste un peu de musique. Alors ces séances photos ? Il est sympa le concept ?” interrogea-t-il en voyant les autres entrer l'un après l'autre.

“Waah !” s'exclama Wooyoung en découvrant un Junsu vêtu de gris, chapeau et chemise sombre ouverte sur ses clavicules sur lesquelles pendaient une chaine en or.

“Je sais, je sais.” répondit celui-ci sachant parfaitement que l'émerveillement lui était déstiné.

Taecyeon donna une tape dans le dos de Junsu.

“Te la joue pas trop, playbo !” rigola-t-il.

Khun et Chansung arrivèrent ensuite.

“J'vais me changer.” annonça le thaillandais.

Le petit gars de Busan cligna des yeux et se senti rougir. Le châtain était a damné !

“Hey ! C'est moi la star !” appela Junsu en claquant des doigts.

Ils se changèrent tous et dinèrent rapidement. Ils étaient fatigués, ils voulaient se coucher plus tôt.


Dans sa chambre, Khun prit son téléphone et appela le jeune homme avec lequel il avait échangé quelques mots dans la journée.

Il n'était pas attiré par lui. Ce garçon était loin d'être le genre de mec qui l'attirait. Il était plus petit que Chansung, plus fin, sans doute plus que tous ses compagnons, pas très masculin, mais pas non plus féminin. Il avait des manières, oui, mais il avait des réactions de mec aussi.
En fait, il lui faisait penser à Jo Kwon, en moins perturbé et en plus beau.
Et il ne savait pas pourquoi il lui avait demandé son portable... il était intrigué sûrement. De plus, le jeune homme semblait avoir le coeur brisé, même s'il avait beaucoup parlé et rigolé, il sentait qu'au fond de lui, il était blessé. Qu'on l'avait piétiné plus d'une fois...
Ils avaient ce point commun et peut-être que c'était cela qui l'avait poussé à garder contact.

Il attendait qu'on réponde. Une voix douce, comme celle qu'il avait pu découvrir plus tôt, lui répondit.
Elle semblait néanmoins un peu endormie...

“Je suis désolé, je t'ai réveillé. Je t'appelerai demain, plus tôt.”

“Non ! C'est bon, ce n'est pas grave. Je n'étais pas sensé dormir, je dois révisé pour mes examens, mais j'avoue que j'ai craqué, aha..”

Khun sourit. Ce garçon était doux, léger. Il aimait bien l'entendre parler.

“Comment s'est passé ta séance ?” demanda le jeune homme.

Le châtain lui raconta alors en détail ce qu'il avait fait...”

--

Chansung était accoudé au balcon, l'air maussade. Il fallait qu'il appelle la fille et qu'il annule l'opération.
Il n'avait pas le courage de faire disparaitre, peu importe comment, le thaillandais.

Il ne se comprenait plus.

Peu de temps avant, il nourrissait une haine envers le garçon et maintenant, il ne voulait plus lui faire de mal.
Il se prit la tête entre les mains... qu'est-ce qu'il lui arrivait ? Pourquoi avait-il senti son coeur se serrer dans la cuisine quand il s'était excusé ? Pourquoi avait-il réagit en sentant la tristesse dans sa voix ?
Sans doute parce qu'il détestait voir ses amis, mal ? Mais il s'agissait de Khun ! Le mec qu'il voulait effacer...
Qu'est-ce qui clochait ?
Pourquoi avait-il apprécier ce qu'il avait vu pendant la séance, aussi ? C'était la première fois que cela lui arrivait. Au début, avant de tomber amoureux de Wooyoung, il trouvait les autres beaux, comme tout le monde, rien de plus, il les trouvait sexy aussi, mais tout à l'heure, il l'avait trouvé plus que sexy... attirant, même.
Mais pourquoi ?
Il jura et prit son téléphone. Il fallait qu'il dise à la folle de service qu'il ne voulait plus qu'elle s'occupe de lui.
Il irait la balancer aux flics si jamais elle bronchait, il s'en fichait.



Wooyoung s'était, sur la pointe des pieds, faufilé jusqu'a la porte de Junsu.

“Qu'est-ce que tu fiches debout ?!” le gronda-t-il en le laissant entrer dans sa chambre.

“C'est bon, hein ! Je ne suis pas enceinte de mon neuvième mois !” sourit-il avant de s'asseoir sur le lit.

“Qu'est-ce que tu es venu faire ?” l'interrogea le leader vocal en rangeant précieusement ses fringues dans son armoire.

“C'est quoi l'endroit que tu as choisi ?”

Junsu haussa les épaules.

“J'voulais dans un musée, mais on a pas pu... on est allé manger un bout et le photographe m'a prit en photo alors que je lisais un magasine, tout bêtement.”

Le petit gars était impressionné, et jaloux, il aurait voulu faire ces photos, et surtout, assiter à celles de son ami. Celui-ci avait tellement de charisme, il suffisait qu'il porte un costume, un chapeau et qu'il s'installe n'importe où pour avoir la classe.
Alors que lui, il fallait une heure pour le rendre potable.

“Elles vont être magnifique, j'en suis sûr.” dit-il en souriant.

“Comme toujours, voyons !” rétorqua l'autre avec un clin d'oeil.

“Non... Enfin, oui. J'veux dire, t'es toujours bien sur les photos, mais... j'sais pas, j'pense que celles-ci seront mieux que toutes les autres. Au naturel, y a rien de mieux. C'est quand on est prit sur le vif, qu'on est le mieux, je trouve.”

Junsu lui sourit tendrement avant de lui caresse les cheveux comme il l'aurait fait à un gosse. Le compliment venait du coeur, comme tous les autres qu'il avait bien pu lui faire, mais celui-ci était tout particulier. Il parlait de lui, pas de l'image qu'il représentait.

“Et Nichkhun, tu l'as trouvé comment ?” l'interrogea-t-il subitement, en s'installant sur le lit et en l'attrapant par le cou.

“Euh... Il était can... Pourquoi tu me demandes ça ?” s'offusqua-t-il, le rouge aux joues.

Le fashion victim éclata de son rire bruyant et se leva.

“Youngie, je vois tout, j'entends tout et je sais tout. Sache-le. Je sais très bien que t'en pince pour lui.”

Le petit brun rougit et secoua la tête.

“Non... Je...”

Junsu déposa son index sur la bouche du Ssanti dancer et se rapprocha de lui.

“Pas la peine de me mentir, je te dis que je sais tout.” murmura-t-il comme s'il avouait un secret.

Wooyoung fut troublé par ce geste, par cette proximité aussi... bizarrement, il appréciait le fait d'avoir les lèvres de son ami proche des siennes.



“Oh ! Pardonne-moi, j'ai un autre appel. Tu m'attends ? J'en ai pour deux minutes.”

Khun lui souffla un “d'accord” et le jeune homme prit son deuxième interlocuteur.

“Qu'est-ce que tu veux ?” répondit une voix fémine fort peu aimable.

“On arrête tout. Je ne veux plus que tu te charges de Nichkhun. Les choses ont un peu changer. Je vais régler tout moi-même.”

“Oh... Quel domage, j'ai déjà commencé et je suis bien partie pour y arriver sans encombre. Tu devrais me laisser continuer, il va disparaitre de ta vie sans laisser de trace.” dit-elle froidement.

Chansung fronça les sourcils.

“Qu'est-ce que tu fous ? J't'ai dit que je ne voulais plus. Tu sais ce que je ferais si tu le touches.”

Elle éclata d'un rire mauvais.

“Mon pauvre Chansung... Avant de signer un contrat, assure-toi de ne pas le faire avec le Diable... Tu peux aller me balancer... Je n'existe plus. Ils ne retrouveront pas ma trace. Ou du moins, pas tout de suite. J'aurai eu le temps d'éliminer ton abruti de Nichkhun avant qu'ils ne me mettent la main dessus.”

Et elle raccrocha.

Le maknae senti la colère monter en lui. Il était dans la merde. Cette folle semblait bien déterminée à s'occuper du thaillandais, et vu le rire qu'il avait pu entendre, elle n'allait pas y aller de main morte. Il fallait qu'il fasse quelque chose. Qu'il évite au garçon de se retrouver avec cette dingue. Il allait devoir le surveiller de près.
Il fallait qu'il le fasse discrètement. Il ne se voyait pas expliquer aux autres pourquoi soudainement il était devenu le meilleur ami de Khun alors que le jour d'avant il hurlait dessus.
Il ne pouvait pas non plus dire que s'il le protégeait, c'est parce qu'il avait comploté contre lui et qu'a cause de cela, sa vie était en danger.

Son piège se refermait sur lui.

Il n'allait finalement pas être le gagnant dans cette histoire, mais plutôt le perdant.

“Bordel de merde !” hurla-t-il en jetant son portable contre le mur de sa chambre.



“Désolé... Je n'ai pas été trop long ?” demanda une voix douce.

“Non, ne t'inquiète, j'aurai attendu ce qu'il faut.” répondit Khun, content d'entendre de nouveau cette voix qui le berçait et lui faisait oublier tous ses problèmes.

Elle avait même réussit à lui faire oublier Chansung...

“Oh ? Ne dit pas ça... On me l'a dit plus d'une fois, j'y croyais alors que...”

“Je suis sincère.” le coupa le châtain.

De l'autre côté du téléphone, la jeune fille affalée dans son canapé, jubilait. Elle l'avait dans la poche.

Elle n'allait en faire qu'une bouchée de ce minable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fanfictionsfrancaise.forumactif.com
Kanninouw_x3

avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 29/03/2010

MessageSujet: Re: Garde du corps   Ven 16 Avr - 14:59

OMG la tournure de fou que sa prend XDD
J'aime, j'aime, j'aime ♥️
Limite je me croirais dans un drama o_o'
J'espère qu'on auras la suite rapidement !

P.S : Et puis surtout pour les lemons je le redis n'hésite pas, éclate-toi ! *sort*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shu
Admin
avatar

Messages : 152
Date d'inscription : 29/03/2010
Age : 36
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Garde du corps   Ven 16 Avr - 15:43

Aha, oui oui, ici je posterai sans soucis, c'est juste sur les autres forums que je ne me sens pas à l'aise. XD

Merci en tout cas ! :3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fanfictionsfrancaise.forumactif.com
Klash*

avatar

Messages : 54
Date d'inscription : 16/04/2010

MessageSujet: Re: Garde du corps   Ven 16 Avr - 22:03

MERVEILLEUX o/
Woo va tomber amoureux de Junsu, Channie de Khun tout le monde il est content o/
Et l'autre va "tuer" Khun et Chansung il va moins être content <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shu
Admin
avatar

Messages : 152
Date d'inscription : 29/03/2010
Age : 36
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Garde du corps   Sam 17 Avr - 7:47

J'aime comment tu prévois la suite des événements. xD

On ne sait pas ce qu'il va se passer. Un drame ? Une happy-end ? XD

Ahah ! XD

J'écris la suite des lemons, mais comme j'étais pas bien hier, j'ai juste avancé de quelques phrases. Je posterai la suite sur ce forum, mais une version sans doute moins hard sur l'autre fow.

Bien sûr, je n'oublie pas la suite de paranormal activity, mais je sais par contre que je suis déjà bien loin dans une fic où les garçons sont plongés dans un monde dévasté par un virus et pollué par des zombies. x3

J'adore les zombies ! XD


Merci en tout cas d'apprécier. X3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fanfictionsfrancaise.forumactif.com
maiki_rashu

avatar

Messages : 202
Date d'inscription : 17/04/2010
Age : 29
Localisation : Rashu's Land

MessageSujet: Re: Garde du corps   Dim 18 Avr - 21:41

Bon je serai pas originale, mais j'aime vraiment cette fic. Il y a effictivement pas de rebondissement ce qui donne envie de savoir ce qui va se passer. Je suis d'accord avec la théorie sur Junsu et Woo ensemble d'un côté et Khun et Chan de l'autre, mais à mon avis il va falloir à ces deux là un "gros drame (évenement)" pour que ça se concrétise. Sinon j'adore les "perso secondaires" comme le manager et ses répliques. Mais surtout celles de Jay, le passage où il "s'enfuit" pour éviter de cuisiner et celui où tu parles de lui comme un "nain de jardin sexy" (pendant la séance photo) m'ont tué! xDDD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maikirashu.blogspot.com/
Bounty

avatar

Messages : 174
Date d'inscription : 16/04/2010
Age : 22

MessageSujet: Re: Garde du corps   Dim 18 Avr - 23:30

Shu a écrit:

Bien sûr, je n'oublie pas la suite de paranormal activity, mais je sais par contre que je suis déjà bien loin dans une fic où les garçons sont plongés dans un monde dévasté par un virus et pollué par des zombies. x3

J'adore les zombies ! X3

TOI AUSSI ?
XD
Moi j'adore depuis que j'ai lu un livre basé sur des zombies O3O
Qui dailleur parlait d'un virus qui transformait les gens en zombies ..
Bref x)
J'ai hate de lire la suite :33
Et j'aime cette fic :
J'avais jamais penser a un ChanKhun mais ca va me changer des autres couples :3
Wooyoung .. il lui arrive que des merdes le pauvre , je pense aussi qu'il va finir avec Junsu x)
Tout ca pour dire que j'ai hate de lire la suite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shu
Admin
avatar

Messages : 152
Date d'inscription : 29/03/2010
Age : 36
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Garde du corps   Mar 20 Avr - 8:36

Aha ! Surprise, surprise, pour la suite !

Elle va bientôt arriver, encore un peu de patience. Je posterai également un petit bout de l'histoire de zombies, mais sachez que dans celle-ci, il y aura un peu plus de mâles, appartenant à divers groupes qu'on connait toutes. xD

Merci en tout cas d'apprécier. :3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fanfictionsfrancaise.forumactif.com
Bounty

avatar

Messages : 174
Date d'inscription : 16/04/2010
Age : 22

MessageSujet: Re: Garde du corps   Mar 20 Avr - 13:34

Shu a écrit:

Merci en tout cas d'apprécier. :3

J'appreci toujours avec toi U_U
Avant lire c'etait pas franchement mon truc .. tu me l'as fait aprecier
Le ChanHo non plus mais tu m'as fait aprecier aussi :3
Merci pour tes fictions
Et j'ai hate de voir l'hist sur les Zombies *O*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mayumii~Chaan

avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 29/03/2010
Age : 22
Localisation : Belgique ~

MessageSujet: Re: Garde du corps   Jeu 22 Avr - 15:45

    J'aime franchement lire tes fics Shu ;p ~
    J'apprécie beaucoup cette fic' mais je veux la suite ...
    Je vais l'imaginer mais je pourrai mettre ma main au feu que ça va pas être ça XD
    Bref, merci de nous faire partager tes œuvres ;D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Malisa-Christyna.skyrock.com
kawamiya

avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 28/04/2010

MessageSujet: Re: Garde du corps   Mer 28 Avr - 11:44

Ho! Même HOOO! J'aodre l'histoire! *ps: rip wooyoung junior u.u* J'étais morte de rire de savoir ce que la fille lui a fait. "un cornet deux-boules-s'il-vous-plaît!" <= Epic xD!
Puis j'ai eu l'impression d'être dans les feux de l'amour (wtf?) [ oui parce que j'expliquais l'histoir eà une amie... et quand tu sors " alors enfaite tu as chan qui aime woo qui aime Khun qui aime chan! Et Chan veut tuer khun parce que woo aime khun! D'ailleurs khun sait que chan aime woo et t'as chan qui veut tuer khun avec une cinglée! et et... *partie en grande explication xD*" ] Le triangle amoureux est épic! Hâte de voir l'entrée de la fillel psycopathe mouahaha! D'ailleurs je me demande comment tu vas faire >.Encore l'entrée de junsu le grand magnitou qui sait tout et qui protège/défend/aide tout le monde ô.o. Serait-ce son amour pour un pot de fleur qui le rende ainsi? Et woo... stupide inconscient! Tu es aveugle !
Par contre j'adore mais adore le dark chan! Mais il est en train de reprendre conscience de ses actes... Va-t-il se rendre compte de l'amour de khun pour lui? Ou la colère l'aveugleras? D'ailleurs il sait que Khun aime pas Woo, mais les grands brunz au regard flamboyant.. J'ai pas compris la reférence :/? Chan? Taek? Minho?( wtf minho).. Puis y'a toujours des passages qui me font bien rire ! Bref bref j'aime, j'adore, je dévore encore et encore et encore! Merci pour la fic *-* Encore un succès kpopien! je t'aime continue d'écrire *-*

Edit:
OOps! J'avais pas vu la suite! Alors rien de mieux *-*! Comme prédit chan revient du côté white de la force! Mais TROP TARD! La fille folle a déjà khun sous la lame de son couteau ! En plus que nous fait tu là è.é! chan tombe amoureux de khun ? ôô ouais ok j'arrive à le comprendre... Mais woo de junsu? bon ça ca va! Mais junsu de woo..? non ô.o junsu ... *blanc* Bref sinon j'adore la fille est délire *euh *! Puis comment tu les représente tous c'est extra è.é! *délire seule* Enfin bon que vas-t-il arriver, Khun est trop niais et s'est fait vite avoir comme un babo >.>... Serait-il possible qu'il se prenne plus que d'amitié pour la fille-homme? Par contre la fille je pense qu'elle resteras neutre... Enfaite c'est le gros bordel @.@ quand je disais que c'était les feux de l'amour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shu
Admin
avatar

Messages : 152
Date d'inscription : 29/03/2010
Age : 36
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Garde du corps   Mer 28 Avr - 17:44

MDR

J'adore tes commentaires, c'est comme si j'lisais une autre fic, les délires et les scénarios que tu te fais, c'est énorme ! XD

J'serais malheureuse sans tes commentaires, vraiment ! XD

Pour répondre a ta question, les grands bruns aux regards flamboyant, j'parlais de Chan, j'pense. Y a que lui qui a un regard 24/24 flamboyant, dark, ténébreux... xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fanfictionsfrancaise.forumactif.com
Klash*

avatar

Messages : 54
Date d'inscription : 16/04/2010

MessageSujet: Re: Garde du corps   Jeu 13 Mai - 11:27

Shuuuuuuuuuuu t'as mourut éè ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shu
Admin
avatar

Messages : 152
Date d'inscription : 29/03/2010
Age : 36
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Garde du corps   Jeu 13 Mai - 15:11

Un peu, j'avoue. J'ai trop de taff en ce moment, c'est affolant. Mais ne t'inquiète pas, c'est le week-end et j'vais avoir le temps d'écrire un peu. J'ai de nouvelles idées dont j'aimerai vous faire part. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fanfictionsfrancaise.forumactif.com
Klash*

avatar

Messages : 54
Date d'inscription : 16/04/2010

MessageSujet: Re: Garde du corps   Jeu 13 Mai - 16:05

Ah j'espere que tu t'en sort alors XD
Oh de nouvelle idée j'ai hate de voir ca <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maiki_rashu

avatar

Messages : 202
Date d'inscription : 17/04/2010
Age : 29
Localisation : Rashu's Land

MessageSujet: Re: Garde du corps   Jeu 13 Mai - 20:44

Oui moi aussi j'ai hâte~
En tout cas courage pour le boulot et profite bien de ton weekend Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maikirashu.blogspot.com/
kawamiya

avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 28/04/2010

MessageSujet: Re: Garde du corps   Mar 18 Mai - 13:01

Et moi malheureuse sans tes fanfics u.u.
Urf Ma pauvre @.@ te surmène pas trop! Profite de tes Week-ends... Tu sais que malgrès nos airs... *assoifés? Féroce? * bizarres on sait attendre @.@.
Prend soin de toi! *I'll wait behind your back mouahahahah*
bref~
ciaociao
*ah je vois chansung mais ATTEND alors chan sait que khun l'aime WHU WHUT?(run to read again )*
Edit*retrouve pas * Par contre, juste "“Argh ! J'suis impuiss... Euh... J'peux rien faire et ça m'énerve !” dit-il en rectifiant la début de sa frase." t'as du écrire à toute vitesse because... "frase" "Phrase" Juste petite débilité/erreur miniature... o/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shu
Admin
avatar

Messages : 152
Date d'inscription : 29/03/2010
Age : 36
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Garde du corps   Lun 30 Jan - 22:41

Je viens de relire la fic en entier, c'est fou de rire de ses propres conneries, hein. Je vais la rerelire encore, et corriger les fautes, et les oublis de lettres. XD
Et... je posterais la suiiiiiite.
Huhu !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fanfictionsfrancaise.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Garde du corps   

Revenir en haut Aller en bas
 
Garde du corps
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» (Ref 7158) Tenue - Garde du corps / Bodyguard
» [Misch, Rochus] J'étais garde du corps d'Hitler
» Bouton des Compagnies des gardes du corps du Roi - Restauration 1814-1830
» Justice pour Louis XVII !*
» [Okko] Présentation

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Fanfictions :: 2pm-
Sauter vers: